Tarte crumble aux mirabelles

Aujourd’hui, j’avais envie d’une tarte aux mirabelles un peu différente des autres.

Une tarte un peu plus gourmande avec ce petit crumble de noisettes sur le dessus 😉

Vous ne trouvez pas ?

20160831_162243

Ingrédients pour une tarte de 32 cm de diamètre :
Pour la pâte à tarte :
  • 300 g de farine,
  • 150 g de beurre à température ambiante,
  • 1 càc de sucre,
  • 1 pincée de sel,
  • 1/2 verre d’eau.
Pour la garniture :
  • 1 kg de mirabelles dénoyautées.
  • 1 càs de semoule fine
  • 1 càc de cassonade.
Pour le crumble :
  • 100 g de farine,
  • 40 g de poudre de noisettes,
  • 140 g de beurre froid,
  • 140 g de sucre.

Tout d’abord, commencez par préparer la pâte à tarte. Pendant qu’elle reposera au réfrigérateur, vous aurez tout le temps de dénoyauter les mirabelles.

Dans le bol d’un robot, versez la farine, le beurre coupé en morceaux, le sucre et le sel. Mélangez à l’aide du crochet plat.

Quand la pâte commence à sabler, versez un tout petit peu d’eau de façon à ce que la pâte soit bien amalgamée. Trop d’eau, la pâte sera trop collante ; pas assez d’eau la pâte ne formera pas une boule.

Filmez-la et réservez-la au réfrigérateur pendant une trentaine de minutes.

Préchauffez le four à 180°.

Etalez ensuite la pâte sur un plan de travail fariné et déposez-la dans un moule à tarte beurré.

Saupoudrez le fond du mélange semoule/cassonade et disposez les mirabelles les plus serrées possible.

20160831_162407

Enfournez pour un quart d’heure de cuisson, le temps de préparer le crumble.

Dans un saladier, disposez tous les ingrédients : farine, poudre de noisettes, sucre et beurre froid coupé en morceaux. Le beurre doit absolument être froid sinon votre pâte ressemblera plus à une pâte à tarte qu’à un crumble.

Malaxez rapidement avec vos mains afin d’obtenir une pâte sableuse.

Sortez la tarte du four et recouvrez la du crumble.

Enfournez pour une vingtaine de minutes supplémentaires.

Quand la tarte vous semble cuite, vous pouvez placer votre four sur la position gril de façon à ce que le crumble soit un peu plus doré.

20160831_162520

Cette tarte se déguste tiède comme un crumble, ou froide comme une tarte. C’est à vous de choisir

Bon appétit !

 

 

Gratin meringué aux mirabelles

Qu’elles sont bonnes les mirabelles… HUM !

Après en avoir mangé une certaine quantité sitôt arrivées dans ma cuisine, j’ai décidé d’en faire un gratin !

Un gratin sans beurre, sans crème fraîche… mais avec un peu de sucre, tout de même !!!

20160811_201202

 

Très peu d’ingrédients suffisent. En plus, on utilise QUE des BLANCS d’oeufs, on ne sait pas toujours quoi en faire, après avoir préparé une crème anglaise !!!

Ingrédients pour 6 gratins individuels :
  • environ 700 g de mirabelles,
  • 130 g de blanc d’oeufs, soit environ 4 blancs,
  • 115 g de sucre en poudre, prélevez une càs pour mélanger aux poudres ci-dessous
  • 35 g de poudre d’amandes,
  • 30 g de poudre de noisettes.

Préchauffez le four à 180°.

Passez les mirabelles rapidement sous un filet d’eau froide afin de les laver sommairement. Enlevez les queues mais conserver les noyaux. Réservez.

Dans un batteur, montez les blancs en neige avec une pincée de sel, en ajoutant le sucre en poudre en plusieurs fois. Vous obtiendrez une belle meringue !

Dans un saladier, mélangez la càs de sucre, que vous avez mis de côté, aux poudres d’amandes et de noisettes.

Ajoutez, en plusieurs fois, les blancs montés en neige à la préparation précédente. Soulevez délicatement la pâte afin que les blancs ne retombent pas.

Beurrez des petits plats à gratins.

Répartissez la pâte meringuée dans les moules. Egalisez bien la surface. Recouvrez de mirabelles.

20160812_082524

Enfournez pour 15 à 20 minutes.

Sortez du four.

20160812_082423                        Dégustez tiède ou froid !

Petit merci de Dans ma Cuisine : à Isabelle pour nous avoir fait profiter de ces excellentes mirabelles !!!

 

 

 

 

 

Le cake énergie

La recette du jour, je ne l’ai pas inventée, juste un tout petit peu modifiée 🙂

Je l’ai trouvée sur le site : La cuisine de Bernard. Vous l’avez déjà visité ? Non ? Et bien je vous conseille d’aller y jeter un oeil . Si vous manquez d’idées pour préparer vos repas, goûté ou petit déjeuner, vous y trouverez l’inspiration !!!

20151128_191303

Pour faire le plein d’énergie dès le matin, c’est le cake qu’il vous faut !!!

Ingrédients pour un moule à cake de 30 cm :
  • 90 g de figues séchées mais un peu moelleuses,
  • 55 g  d’huile de pépin de raisin pour son goût neutre,
  • 120 g de miel de châtaignes là c’est puissant comme goût,
  • 215 g d’eau, oui oui de l’eau cela peut paraître bizarre mais c’est la recette,
  • 1 oeuf,
  • 320 g de farine semi-complète,
  • 1/4 de càc de sel,
  • 5 g de bicarbonate,
  • 50 g de noisettes,
  • 50 g de noix,
  • 50 g d’amandes,
  • 170 g de raisins secs.

Dans une poêle préalablement chauffée (sans matière grasse) faites torréfier quelques minutes les noisettes, noix et amandes sans cesser de remuer. Réservez et laissez-les complètement refroidir.

Préchauffez le four à 170°.

Dans le bol d’un mixeur, mettez les figues auxquelles vous aurez enlevé le pédoncule, l’huile, le miel et un peu d’eau prélevée sur les 215 g de la recette. Mixez l’ensemble jusqu’à ce que vous obteniez une pâte du type pâte à tartiner.

Dans un saladier, versez la farine et le bicarbonate tamisés ainsi que la moitié de la pâte aux figues.

Ajoutez l’oeuf. Mélangez bien afin d’éliminer tous les grumeaux. Versez ensuite l’eau restante, petit à petit.

Ajoutez les amandes, noisettes et noix torréfiées ainsi que les raisins secs.

Mélangez bien.

Beurrez et farinez un moule à cake. Versez la préparation.

Incisez dans la longueur avec un couteau ou une lame de rasoir, et versez un petit filet d’huile de pépins de raisins. Votre cake sera ainsi bien gonflé.

Enfournez à mi-hauteur pour 1 h 30 de cuisson environ. Vérifiez bien, à l’aide d’une lame de couteau, que votre cake soit cuit. Il peut l’être à l’extérieur, mais pas à l’intérieur…

Quand la cuisson vous semble convenable, sortez-le du four, démoulez-le et laissez-le refroidir sur une grille.

Enveloppez votre cake dans un film alimentaire, cela lui évitera de sécher.

Il sera parfait le lendemain au petit déjeuner.

Si vous ne le consommez pas de suite, il se conservera plusieurs jours dans son emballage en plastique 😦 je sais c’est moche le plastique mais c’est l’idéal pour votre cake !

Astuce de Dans ma cuisine : dans la recette originale de Bernard, il utilise huiles d’olive et d’argan. J’ai préféré une huile au goût totalement neutre comme l’huile de pépins de raisins. J’ai remplacé également le miel ordinaire par un miel de châtaignes qui apporte une note RUSTIQUE à mon cake énergie ! A vous de tester !

 

 

 

Choux au café et noisettes torréfiées

La ganache au café, je vous ai donné la recette avec mes derniers macarons.

Comme il en restait, j’ai fait des choux que j’ai garni de cette même ganache.

20151108_145829

J’ai ajouté quelques noisettes torréfiées à ma pâte à choux !

Et hop, le tour est joué ! J’ai utilisé la ganache que j’avais en trop 😉

Ingrédients pour une vingtaine de choux :
Pour la pâte à choux :
  • 250 ml d’eau,
  • 100 g de beurre,
  • 5 g de sel,
  • 150 g de farine,
  • 5 oeufs
  • une vingtaine de noisettes.
Pour la ganache au café, cliquez ici.

Dans une poêle antiadhésive, faites torréfier les noisettes quelques minutes en remuant sans cesse.

Débarassez sur une assiette, afin de stopper la torréfaction.

Concassez-les grossièrement, mais suffisamment pour qu’elles puissent passer dans le trou de la douille lors du dressage de vos choux.

Préchauffez le four à 200°.

Dans une casserole, faites chauffer l’eau, le sel et le beurre. Dès que ce dernier est complètement fondu, retirez du feu et ajoutez d’un seul coup, la farine. Mélangez très vite et remettez sur le feu afin de dessécher la pâte. Elle doit se décoller des bords de la casserole.

Transvasez la pâte dans la cuve d’un robot et commencez à battre à l’aide du batteur plat.

Ajoutez les oeufs un à un.

Attention, en fonction de leur grosseur, 4 oeufs seront peut être suffisants. Quand vous avez incorporé les 4 oeufs, faites un test. Avec le doigt, traçez un sillon dans la pâte. S’il se referme doucement, la pâte est prête. S’il se referme aussitôt c’est fichu votre pâte est trop liquide. S’il ne se referme pas, votre pâte est trop sèche, ajoutez alors un peu d’oeuf battu. Battez toujours le dernier oeuf, et ajoutez-le petit à petit dans votre pâte et refaites le test. Il ne sera peut être pas nécessaire d’ajoutez l’oeuf entier, donc allez-y doucement !

Quand la pâte est de bonne consistance, incorporez les noisettes concassées et torréfiées.

A l’aide d’une poche à douille munie d’un embout lisse, dressez les choux sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé ou d’un tapis silicone.

Enfournez pour 20 à 30 minutes. N’ouvrez surtout pas le four pendant les 20 premières minutes, les choux cesseraient de gonfler, ce serait dommage !

Quand ils sont dorés et fermes, sortez-les et laissez-les refroidir complètement sur une grille à pâtisserie.

Pendant qu’ils refroidissent, montez la ganache en chantilly. Transvasez-la dans une poche à douille munie d’un embout lisse.

Faites un trou sous chaque chou et remplir de ganache au café.

Saupoudrez les choux de sucre glace et de cacao en poudre.

C’est prêt ! Régalez-vous maintenant !

 

Brownies chocolat noisettes

Aujourd’hui, j’ai eu envie de « pâtisser » un brownie, mais en version mini, et remplacer les noix par des noisettes.

20140425_121745

Cette recette est très simple, et peut être aisément réalisée par les enfants.

Alors, laissez-les faire !

Ingrédients pour une vingtaine de mini brownies :
  • 80 g de farine,
  • 2 oeufs,
  • 80 g de beurre,
  • 100 g de sucre,
  • 120 g de chocolat noir,
  • 1 pincée de sel,
  • quelques fruits secs : noix, noisettes, amandes… ou des abricots secs, raisins secs, figues sèches…

Préchauffez le four à 170°.

Faites fondre le chocolat et le beurre au bain marie. Laissez le mélange légèrement refroidir.

Si vous souhaitez  incorporer des fruits à coque, je vous conseille de les torréfier. Vous accentuerez ainsi leur arôme. Faites chauffer une poêle (sans matière grasse), mettez-y vos noix, noisettes… remuez-les sans arrêt. Dès qu’une bonne odeur se dégage de la poêle. Attention, ne les faites pas brûler ! Retirez-les et laissez-les refroidir.

Battez les oeufs et le sucre à l’aide d’un fouet. Ajoutez la farine (tamisée de préférence) et une pincée de sel. Puis vous ajoutez le mélange chocolat / beurre.

Répartissez la préparation dans les moules. Si vous choisissez des moules en silicone, il sera inutile de les beurrer.

Enfournez pour une vingtaine de minutes. Ne les laissez pas cuire trop longtemps. Vérifiez en enfonçant une pique qui doit en ressortir propre, la surface du brownie doit rester souple au toucher.

Retirez-les du four, laissez-les refroidir un peu. Démoulez vos brownies sur une grille.

Saupoudrez de sucre glace.

Pour les GOURMANDS, accompagnez vos gâteaux de glace à la vanille ou d’une crème anglaise, « fait maison » bien sûr !

Voici une nouvelle version de mes brownies :

20140618_082447Les brownies pistache chocolat !!!

 

Pâte à tartiner MAISON

Alors là, je viens vous faire un petit pied de nez !

Il y a quelques semaines, je publiais une recette de brioche au Nutella.

Horreur, malheur, cette « chose immonde » qui contient plus d’huile de palme et de sucre que de noisettes ou de chocolat. Ce goûter qui plait tant aux enfants (comme aux grands d’ailleurs !).

Eh bien, suite à toutes vos réactions, je me suis jetée dans la fabrication ARTISANALE de MA pâte à tartiner…

20140323_182804Alors… il n’est pas beau mon substitut de N….. ?

DOMMAGE, vous ne pouvez profiter du parfum qui s’en dégage : une délicate odeur de noisettes torréfiées !!!

J’espère que là vous avez envie de plonger votre cuillère dans le pot !!!

Allez, je suis sympa, je peaufine la recette et vous la dévoile.