Confiture de cerises à la menthe fraîche

Les cerises !!! Que c’est bon !!!

Cette année, nous sommes servis, il y en a encore et encore…

Après avoir cuisiné les cerises en clafoutis, tarte, sorbet (excellent avec le Thermomix !)… ah, j’oublié, j’en ai fait un crumble aussi !

… puisqu’il en reste encore quelques kilos, je vous propose une confiture de cerises à la menthe fraîche du jardin. Avec ou sans morceau, c’est au choix de chacun. Du coup, j’ai fait les deux…😉

20170601_143613

Lire la Suite

Publicités

Gâteau rustique aux cerises

J’aime bien ce terme : « rustique » !

Mes enfants se moquent de moi à chaque fois que je l’utilise. Et je l’utilise souvent ce terme…

Et bien, pour leur donner raison, je vous propose aujourd’hui… un gâteau RUSTIQUE.

Rustique, parce qu’il a un air ancien, un goût typique avec sa farine semi-complète et son arôme amande amère !!!

Un délice !!!

20150616_205127

Vous voulez le goûter mon gâteau rustique ?

Et bien suivez les instructions ci-dessous !

Ingrédients :
  • 500 g de cerises au minimum,
  • 150 g de farine semi-complète,
  • 140 g de vergeoise blonde,
  • 5 g de bicarbonate,
  • 2 gros oeufs,
  • 1/2 verre de lait entier de préférence,
  • 1/2 verre d’huile de pépin de raisin,
  • 5 à 6 gouttes d’huile essentielle d’amandes amères.

Préchauffez le four à 160°.

Dans un saladier, mélangez la vergeoise, le bicarbonate et la farine tamisée. Au centre cassez 2 oeufs, mélangez au fouet en ramenant petit à petit la farine des bords vers le centre.

Ajoutez l’huile et le lait et continuez à fouettez afin d’éviter les grumeaux.

Incorporez les gouttes d’amandes amères, attention pas plus de 6 le parfum serait trop intense.

Ajoutez les cerises NON dénoyautées cela donnera plus de goût à votre gâteau.

Beurrez un moule et versez-y la préparation.

Enfournez pour une heure environ.

Vérifiez bien la cuisson à l’aide de la pointe d’un couteau ou d’une pique à brochette.

Servez le gâteau légèrement tiède, ou froid c’est selon votre envie !!!

NB : ne vous fiez pas à la couleur des fruits, j’ai bien utilisé des cerises, mais, qui ne sont pas rouges, c’est tout !

Clafoutis cerises / coco

Un dessert ultra rapide pour un goûter de dernière minute : un clafoutis aux cerises entières et à la noix de coco.

20150526_212419

Une fois n’est pas coutume, j’ai utilisé des cerises congelées l’été dernier. Et oui ! Il faut que je commence mon « vide-congélateur » avant que la pleine saison des fruits n’arrive, donc…

Les fruits congelés rendent beaucoup plus d’eau, mais, aucune importance ici pour ma recette de clafoutis !

Ingrédients pour 8 personnes :
  • des cerises en quantité suffisante,
  • 4 oeufs,
  • 80 g de sucre en poudre,
  • 50 g de farine semi-complète ou toute autre farine de votre choix,
  • 20 cl de crème liquide,
  • 20 cl de lait de coco,
  • 125 g de noix de coco râpée,
  • du beurre pour les moules.

Préchauffez le four à 180°.

Dans une poêle antiadhésive chaude, faites torréfier la noix de coco râpée, pendant quelques minutes, sans cesser de remuer. Verser dans une soucoupe et laissez refroidir.

Lavez les cerises. Ne les dénoyautez pas, le clafoutis n’en sera que meilleur !

Fouettez les oeufs avec le sucre, jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

Ajoutez la farine tamisée et bien mélanger. Ajoutez la moitié de la noix de coco râpée.

Délayez ensuite avec la crème liquide et le lait de coco.

Disposez les cerises dans un moule beurré ou dans des ramequins individuels.

Recouvrez de préparation jusqu’au 2/3. Ne remplissez pas trop, à la cuisson la pâte va gonfler, les cerises vont rendre du jus et le clafoutis pourrait déborder.

Saupoudrez le ou les clafoutis de noix de coco restante.

Enfournez pour 40 minutes, si vous utilisez un grand moule, ou 30 minutes pour des ramequins.

Sortez le ou les clafoutis du four.

Laissez refroidir ou dégustez tiède.

20150526_212519

Astuce de Dans ma cuisine : pour un dessert encore plus gourmand, accompagnez ce clafoutis d’une glace vanille ou coco !

 

 

Cerisier

Merci à Carole qui m’a rappelé que je lui avais prêté un livre sur les confitures et desserts fruités avec entre autre cette recette de cerisier. Je l’avais COMPLETEMENT OUBLIE cette recette !!!

20140701_115509

Je vous livre donc ma recette un peu modifiée par rapport à l’originale…

Ingrédients :
  • 750 g de cerises je n’en avais que 450 g auxquelles j’ai ajouté 2 pommes,
  • 150 g de farine,
  • 150 g de sucre,
  • 5 g de bicarbonate,
  • 2 oeufs,
  • 1/2 verre de lait entier de préférence,
  • 1/2 pot d’huile de pépin de raisin,
  • 2 càs d’Amaretto ou de kirch, facultatif,
  • sucre glace pour la déco.

Préchauffez le four à 160°.

Dans un saladier, mélangez le sucre, le bicarbonate et la farine tamisée. Au centre cassez 2 oeufs, mélangez au fouet en ramenant petit à petit la farine des bords vers le centre.

Ajoutez l’huile et le lait et continuez de fouettez afin d’éviter les grumeaux.

Incorporez les 2 càs d’Amaretto.

Ajoutez les cerises NON dénoyautées et les pommes coupées en morceaux.

Beurrez un moule et versez-y la préparation.

Enfournez pour une heure environ.

Saupoudrez-le de sucre glace juste avant la dégustation.

Servez le gâteau légèrement tiède, préconisé par la recette originale.

Personnellement, nous avons goûté la moitié du gâteau le jour même, et l’autre moitié le lendemain. Si vous pouvez patienter, attendez, nous l’avons trouvé beaucoup plus moelleux.

NB :  Petite variante avec des mûres, figues, pêches…ou toutes sortes de fruits à jus !

Tarte renversée à la cerise

C’est encore le temps des : 20140529_134324

J’en profite pour cuisiner une nouvelle tarte ou tarte renversée. La pâte n’est pas une pâte à tarte classique, mais plutôt une génoise que l’on démoule et retourne.

20140608_160730

Cette première version est faite avec les cerises dénoyautées et pochées. J’ai déjà publié la recette, mais si vous ne voulez pas chercher, cliquez ICI.

Ma fille Louise l’avait demandé pour son anniversaire. Je ne sais pas si noss invités ont apprécié ? N’est-ce pas, si vous lisez cet article, j’aimerai bien avoir vos avis ???

20140531_175313

Là, j’ai choisi de laisser les cerises crues, coupées en deux, pour mieux les dénoyauter. Sur la génoise, j’ai étalé une fine couche de ganache chocolat blanc pistache. Pour la ganache, cliquez ICI !

Celle-ci nous l’avons partagée avec des amis devant un match de rugby, la finale du TOP 14. Mais, encore une fois, je n’ai pas eu de retour sur leur appréciation !

La recette de base de la génoise, je l’ai trouvé sur le blog : Une irrésistible envie de sucré. Allez y jeter un oeil, vous découvrirez des recettes de pâtisseries orientales très alléchantes !

Pour le moule, il vous faudra utiliser un moule comme celui-ci : 20140627_175413

Je l’avais depuis longtemps, mais ne m’en servais JAMAIS parce qu’il a tendance à coller. Il connait, grâce à cette génoise, une seconde vie !

Ma recette de génoise :
  • 4 oeufs,
  • 100 g de poudre d’amandes. A l’automne, je remplacerai les amandes par des noix lorsque j’aurai des figues, et des noisettes pour une tarte aux pommes. Je pense que le résultat sera intéressant.
  • 100 g de farine,
  • 1 yaourt, 1 fromage blanc convient aussi,
  • 150 g de sucre,
  • 10 cl d’huile de tournesol, j’utilise plutôt l’huile de pépins de raisins,
  • 1 sachet de levure ou 5 g de bicarbonate,
  • qq gouttes de vanille, que j’ai remplacé par de l’amande amère.

Préchauffez le four à 180°.

Battre les oeufs et le sucre, jusqu’à ce que le mélange double de volume.

Ajoutez la vanille (ou l’amande amère), le yaourt et l’huile tout en continuant de battre.

Ajoutez ensuite la farine et la levure tamisée puis la poudre d’amandes.

Versez la préparation dans le moule à tarte beurré.

Enfournez pour une vingtaine de minutes.

Sortez la tarte, laissez la légèrement refroidir avant de la démouler sur une grille.

Recouvrir avec la garniture de votre choix.

Clafoutis aux cerises

Au départ l’intitulé de la recette est bel et bien un clafoutis.

Mais après l’avoir réalisé plusieurs fois je dirais plutôt « Entre gâteau et clafoutis ».

20140617_114739

C’est une création de Cyril Lignac que j’ai retrouvé dans un de ses premiers livres. Je ne l’avais pas cuisiné depuis longtemps et y ai repensé quand mon Oncle Jacky m’a apporté de nouvelles belles cerises de son jardin.

Merci Tonton !

Voici donc les ingrédients pour 4 personnes, j’en ai fait plus, comme d’habitude !
  • 4 oeufs,
  • 130 g de sucre,
  • 110 g de farine,
  • 70 g de beurre,
  • 4 c à soupe de kirsch, je l’ai remplacé par de l’Amaretto,
  • 4 c à soupe d’eau,
  • 200 g de cerises, j’en ai mis plus, lavées et dénoyautées, j’ai laissé les noyaux, c’est plus goûteux mais aussi plus rapide… ça m’arrange !
  • 1/2 sachet de levure chimique.

Préchauffez le four à 180° (th. 6) et faites fondre le beurre.

Mettez la farine dans un saladier en creusant un puits au centre. Cassez les oeufs, disposez les au centre de la farine et fouettez en ramenant petit à petit la farine vers le centre.

Ajoutez le sucre, la levure, l’eau et l’Amaretto en fouettant bien à chaque étape.

Incorporez le beurre fondu et continuez à fouettez.

Beurrez bien votre moule. Farinez le et faites tomber l’excédent de farine. J’ai remplacé la farine par du sucre, cela donne une version un peu plus caramélisée.

Versez la pâte dans le moule et disposez les cerises.

20140616_233337

Enfournez pour environ 40 minutes.

Démoulez votre « clafoutis » pendant qu’il est encore tiède.

20140617_073905

Dégustez le nature ou accompagné d’un coulis de fruits rouges !

Tarte aux cerises

Ah le temps des cerises… Vous allez en voir de toutes les couleur !!!

Je commence ma série avec des cerises bien rouges comme on les aime…

20140609_075820

Voici mon premier dessert à la cerise. Sur une base de tarte sucrée, une fine couche de ganache chocolat blanc pistache et pour terminer cet assemblage des cerises fraîchement cueillies et juste compotées.

Pour la recette de pâte sucrée, cliquez ici.
Pour la ganache chocolat blanc pistache :

Elle était (au début) destinée à garnir des coques de macarons… Elle était trop liquide pour l’utiliser ainsi, je l’ai donc R-E-C-Y-C-L-E-E !!! Quand je vous dis que rien ne se perd !!!

  • 150 g de chocolat blanc,
  • 75 g de crème liquide,
  • 25 g de pâte de pistache.

Faites chauffer la crème liquide et la pâte de pistache dans une casserole.

Versez la préparation en 3 fois sur le chocolat coupé en morceaux.

Mélangez bien à la spatule entre chaque ajout.

Mettez au réfrigérateur jusqu’à utilisation.

Pour la compotée de cerises à peine cuites :
  • 500 g de cerises dénoyautées, c’est le moment le plus « barbant »,
  • 2 c à s de sucre en poudre,
  • 1 c à s d’eau.

Dans une casserole, mettez les cerises, le sucre et l’eau.

Couvrez et laissez compoter à feu doux pendant une dizaine de minutes (jusqu’à ce que les cerises rendent un peu de leur jus).

Egouttez-les en RESERVANT le jus.

Laissez les cerises refroidir avant de les utiliser.

Vous disposez des ingrédients pour procéder au montage de la tarte.

Etalez une fine couche de ganache sur le fond de tarte, rangez soigneusement les cerises (les plus serrées possible pour un meilleur effet).

Le petit + pour une brillance maximum de la tarte, le nappage au jus de cerises :
  • jus de cerises réservé,
  • 2 g de pectine de pommes.

Délayez la pectine de pommes avec le jus réservé. Remettez à chauffer quelques minutes, jusqu’à ce qu’il épaississe.

A l’aide d’un pinceau, badigeonnez les cerises du jus de cerises pendant qu’il est encore chaud.

Laissez refroidir et dégustez…

Un vrai délice !!!