Entremet au chocolat

C’est ma Mère qui faisait ce dessert quand nous étions enfants. Mais, elle utilisait des macarons du commerce.

J’ai eu l’idée de me servir des macarons ratés, comme ceux-ci :

20140611_214226

 

Dites moi la vérité, qui n’a jamais raté, au moins une fois dans sa vie, une fournée de macarons ? Certainement pas moi ! Je ne pourrais même pas vous dire combien j’en ai LOUPE !!!

Maintenant, pensez à conserver les macarons inesthétiques, laissez-les bien sécher et durcir et suivez ma recette…

Ingrédients pour la crème aux macarons :
  • 400 ml de crème liquide,
  • 1 càs de sucre en poudre,
  • 250 g de macarons.

Fouettez la crème en chantilly avec le sucre. Toujours incorporer le sucre au départ quand il s’agit de sucre en poudre.

Passez les macarons au mixeur afin de les réduire en poudre fine.

Ajoutez-les à la crème chantilly.

Versez-la dans le fond d’un moule à charlotte ou un saladier que vous aurez préalablement tapissé de papier aluminium légèrement huilé pour faciliter le démontage.

Ingrédients pour la mousse au chocolat :
  • 200 g de chocolat,
  • 1 càs de sucre en poudre,
  • 4 oeufs.

Faites fondre le chocolat au bain marie.

Quand il est devenu crémeux, ajoutez hors du feu le sucre, les jaunes d’oeufs un à un et les blancs battus en neige ferme.

Versez la mousse ainsi obtenue sur la crème aux macarons.

Mettez au réfrigérateur, idéalement jusqu’au lendemain.

Retournez votre entremet chocolat sur un plat de service en décollant le papier alu avec précaution.

Garnissez de vermicelles en chocolat, de pralines roses concassées ou de chantilly… au choix.

Voilà mon entremet avec deux couleurs de macarons :

20140609_081040Résultat : un effet très girly pour l’anniversaire de ma fille Louise !

Merci Maman pour ta recette !!!

 

Publicités

Brioche des rois (2)

Encore un essai de brioche…

Sur les photos, la pâte semble correcte, elle a bien poussé, mais je la trouve granuleuse et très collante. Ce n’est pas normal !

Ma galette au sucre
Ma galette au sucre

Un peu trop dorée, mais la consistance s’approche de celle que je recherche…

Ma galette aux pralines roses

Celle-ci est particulièrement colorée, le goût était très bon. Mais elle a moins levée que la précédente…

Je ne suis pas satisfaite, je vais refaire des essais !

Les galettes, après tout, c’est tout le mois de janvier !!!

Chouquettes

Comme je vous l’ai déjà dit, j’ai tendance à doubler les proportions.

Bien évidemment, il me restait de la pâte à choux de mon Paris Brest ! J’ai eu une idée. Mes enfants adorent les chouquettes. J’en fais des « natures » avec juste du sucre casson sur le chou. J’en fais des « chocolatées » avec des pépites de chocolat. Et là, comme je suis dans « ma période » pralines roses, je me suis « jetée à l’eau ».

J’ai cassée des pralines avec mon super marteau :

marteau

Le voici.

Attention, il faut tout de même que les pralines soient cassées assez finement pour pouvoir passer dans la douille.

Paris brest4

Voilà mes chouquettes aux pralines roses !

Essayez, c’est hyper simple à faire et en plus c’est EXCELLENT !

Tenez-moi informée de vos réalisations !

Oups, voici la recette : cliquez ICI !

Bûche citron vert – cerise

Donc, comme je vous le disais précédemment, voici mon deuxième essai de bûche du week end.

Une bûche citron vert / cerise :

citron vert ceriseLa plupart du temps, j’aime que mes bûches soient légères et sans crème au beurre. Après un repas, elles sont plus appréciées et il n’en reste jamais (c’est un signe qui ne trompe pas !)

Donc, j’ai réalisé une mousse au chocolat blanc aromatisée aux zestes de citron vert et une autre aux cerises. Des cerises cueillies l’été dernier, congelées, réduites en purée et mélangées à une crème fouettée.

Pour ce dessert, aucun glaçage, j’ai préféré parsemer mon biscuit de pralines roses, et la touche finale : une chantilly rose au mascarpone.

C’est esthétique n’est-ce pas ?

Brioche aux pralines roses

WAOUH ! WAOUH !!!

J’ai enfin réussi à faire une brioche !

brioche1

Jusqu’à présent j’étais NULLE en brioches. Elles sont lourdes, fendues, plates, ne lèvent jamais, « tombent » au fond de l’estomac, ont souvent un goût de levure que je déteste et  finissent, la plupart du temps, en nourriture pour les poules…

Mais ça « c’était avant » ! Aujourd’hui j’ai trouvé une recette sur le blog de Mercotte. Vous savez « la » Mercotte de la télé .

C’est une recette de brioche sans pétrissage, faite pour moi, avec des pralines roses, en plus !. Si vous voulez la recette, allez visiter le blog de Mercotte, c’est une pure merveille !

brioche2