Mon gâteau très très « pommes »

Si tu n’aimes pas les pommes, et bien passe ton chemin, cette recette n’est pas pour toi !

20170125_184800

4 belles pommes vous seront nécessaire pour réaliser ce gâteau moelleux, parfumé, et acidulé… Lire la Suite

Publicités

Confiture de rhubarbe, pommes…

Samedi, c’était la dernière cueillette de rhubarbe dans le jardin. Snif !

Il va falloir patienter quelques mois avant qu’elle ne réapparaisse !

Pour en profiter encore un peu cet hiver, j’ai préparé ces dernières tiges en confiture.

Afin d’atténuer l’acidité de la rhubarbe, je l’ai associée à des pommes du jardin, un jus et un zeste de citron fraîchement cueilli sur mon citronnier des 4 saisons, un jus d’orange pressé et un soupçon de cannelle.

20151118_142145Voilà une excellente confiture faite maison.

C’est toujours la meilleure la confiture maison 😉

Ingrédients pour 6 pots (de type Bonne Maman) :
  • 1,3 kg de rhubarbe pelée et coupée en tronçons de 3 à 4 cm,
  • 430 g de pommes pelées et coupées en morceaux,
  • 1 càc de cannelle,
  • 1 jus d’orange pressée,
  • le jus et le zeste d’un citron bio, impérativement bio quand on utilise le zeste !
  • 1,150 kg de sucre à confiture.

La veille, préparez tous les ingrédients. Mettez-les dans un faitout ou un grand saladier.

Couvrez et laissez macérer toute la nuit, au frais sur le rebord d’une fenêtre par exemple.

20151118_151527

Le lendemain, versez le tout dans une bassine à confiture.

Commencez la cuisson sur feu doux jusqu’à ce que le sucre soit entièrement fondu. Puis augmentez la puissance du feu jusqu’à feu moyen.

Mélangez le plus souvent possible pour éviter que les fruits coupés n’attachent au fond de la bassine.

Quant les fruits commencent à être translucides, votre confiture est bientôt prête.

Pour vérifiez la cuisson, versez quelques gouttes de confiture sur une assiette. Si les gouttes restent figées, la confiture est cuite, si elles glissent dans l’assiette, poursuivez encore un peu la cuisson.

Quand celle-ci vous convient, mettez aussitôt la confiture en pot.

Fermez vos pots au fur et à mesure, et retournez-les sur un linge propre jusqu’à total refroidissement.

Vous pourrez ensuite retourner les pots et coller les étiquettes.

Astuce de Dans ma cuisine pour les étiquettes : je les imprime depuis mon ordinateur, je les découpe et les colle sur les pots refroidis en badigeonnant (le côté non imprimé) avec un pinceau imbibé de lait !

A vous d’essayer !

Tarte tatin à la fève tonka

Vous connaissez la fève tonka ?

Si je vous pose la question c’est que tout le monde ne connaît pas encore la fève tonka.

Il y a quelques jours, pour ma pause déjeuner, je m’étais préparé une petite crème aux oeufs vanille / tonka… Miam ! J’en ai encore l’eau à la bouche ! Mes collègues m’ont demandé ce qu’était la fève tonka…

Voilà comment on la trouve dans le commerce :

20150404_164021

Cette fève toute noire et ridée, est contenue dans le fruit du teck brésilien. On les trouve en Amérique du Sud (Brésil, Colombie, Venezuela et en Guyane). Ces graines ressemblant à des amandes seront séchées pendant plusieurs mois avant d’être utilisées.

La fève tonka est alors râpée finement pour parfumer des crèmes, pâtisseries, entremets… Son goût rappelle un peu la vanille, l’amande… c’est difficile à décrire, le mieux est d’y goûter !

Bon assez parlé !

Je partage avec vous la tarte tatin à la fève tonka que j’ai trouvé dans le magazine « Pâtisseries et compagnie », recette de la Chef Anne Sophie Pic…

20141115_210853

N’ayez pas peur c’est très facile ! Vous rencontrerez peut être quelques difficultés avec la pâte feuilletée… mais, elle a été simplifiée par la Chef. Merciiii Chef !

Ingrédients pour un moule à tarte de 26 cm de diamètre :
Pâte feuilletée, vous pouvez en choisir une toute prête, si vous ne souhaitez pas la faire.
  • 300 g de farine,
  • 250 g de beurre ramolli,
  • 5 g de sel,
  • 15 cl d’eau.

Dans le bol du robot, mélangez la farine, le beurre coupé en gros cubes, le sel et l’eau à l’aide du crochet pétrisseur. Les cubes de beurre ne doivent pas être complètement incorporés mais rester visibles dans la pâte, ce que je n’ai pas fait cette fois, j’aurai du !

Formez une boule avec la pâte, puis étalez la sur un plan de travail fariné. Vous devez obtenir un rectangle sur une épaisseur d’un centimètre.

Pliez votre rectangle en trois. Remontez la partie inférieure vers le milieu puis, par dessus ramenez la partie supérieure.

Faites piloter la pâte d’un quart de tour et repliez-la en trois.

Placez la pâte au réfrigérateur pendant 15 minutes.

Répétez le pliage comme ci-dessus encore 2 fois, en faisant un passage au réfrigérateur entre chaque opération.

Pendant les passages au frais de la pâte, préparez les pommes.

Ingrédients :
  • 1 kg de pommes,
  • 1 fève tonka,
  • 50 g de beurre,
  • 1 citron,
  • 250 g de sucre.

Râpez finement la fève tonka et mélangez-la au sucre en poudre.

Pelez les pommes, enlevez le tronçon. Pour cela, j’utilise un vide pomme, un gadget bien pratique que je viens juste de m’offrir. Coupez les pommes en deux.

Dans une poêle, faites fondre le beurre et le sucre. Disposez par dessus les pommes que vous arrosez de citron, pour éviter qu’elles ne noircissent. Laissez cuire les pommes sur feu doux pendant environ 1 heure, en les retournant délicatement de temps en temps.

Préchauffez le four à 200°.

Quand les pommes sont suffisamment cuites, étalez la pâte feuilletée sur un plan de travail fariné, de la taille de votre moule à tarte.

Disposez les pommes dans le moule, face bombée sur le dessous et versez le jus de cuisson.

20150404_162108

Recouvrez de pâte feuilletée.

Enfournez pour une vingtaine de minutes, jusqu’à ce que la pâte soit de couleur blond clair, sans plus précise la Chef. Personnellement, je préfère quand la pâte est un peu plus cuite.

Trempez le fond du moule dans un fond d’eau froide, afin de stopper la cuisson.

Démoulez et servez votre tarte.

Vous pouvez la déguster seule ou accompagnée d’une chantilly faite « maison ».

Dans sa recette, Anne Sophie Pic fait cuire ses pommes sur feu doux, directement dans le moule à tarte. Je n’avais pas le moule adéquate et j’ai préféré la poêle.

A vous de voir !

Gâteau moelleux pommes, châtaignes et miel

Un gâteau rapide pour un goûter de dernière minute.

Enfin… il faut compter 2 heures : 15 mn de préparation + 45 mn de cuisson + 1 heure de refroidissement !!!

20150221_170359

Ingrédients pour un moule à manqué de 22 cm de diamètre :
  • 1 pot de yaourt,
  • 2 pots de sucre,
  • 1,5 pot de farine bio,
  • 1,5 pot de farine de châtaignes,
  • 1 càc de bicarbonate,
  • 3 oeufs,
  • 4 pommes,
  • 1 càs d’huile, ici j’ai choisi de l’huile de noix,
  • 1 grosse càs de miel, ici du miel de châtaignier petit rappel de châtaignes.

Préchauffez le four à 180°.

Dans un saladier, mélangez le yaourt, le sucre et les oeufs. Ajoutez les farines et le bicarbonate tamisés, puis l’huile de noix.

Épluchez les pommes, coupez-les en 2. Disposez les demies pommes, les plus serrées possible, face bombées sur le dessus, au fond du moule beurré.

Versez délicatement l’appareil à gâteau sur les pommes. Elles vont remonter à la surface c’est normal !

Enfournez pour 45 minutes.

Piquez le gâteau avec une pique à brochette, ou la pointe d’un couteau pour vérifier la cuisson. Si la pointe ressort net, c’est cuit !

Démoulez votre gâteau sur une grille. Veillez à laisser la face « pommes » sur le dessus.

20150221_151911

Aussitôt, badigeonnez les pommes  de miel, avant que le gâteau ne refroidisse.

Quand il est complètement froid vous pouvez goûter !

20150221_162459

 

 

 

Dépêchez-vous de le déguster, il est tellement bon que même mon chat a demandé sa part !

Tarte fine aux pommes

Pour notre dessert du dimanche, j’ai « pâtissé » une tarte fine aux pommes.

Je suis très fière de ma tarte 🙂

Je vous explique pourquoi…

  1. Tout d’abord, la farine : vient de la ferme du Mont d’or au Thou (17),
  2. l’oeuf : des poules de mes parents à Saint Xandre (17),
  3. la vergeoise blonde : je l’ai acheté dans mon supermarché local 😦
  4. le beurre : vient de Surgères (17),
  5. le sel de l’Ile de Ré (17),
  6. les pommes : du Verger des marais de Charron (17),
  7. et le jus de bergamote : de mon citronnier.

Presque tous les ingrédients utilisés sont locaux, sauf… le sucre.

Qu’en pensez-vous ? Pas mal non ?

20150125_180526La voilà ma tarte locale !!!

Ingrédients pour un cercle à tarte de 28 cm :
  • 250 g de farine bio,
  • 1 oeuf,
  • 50 g de vergeoise blonde,
  • 100 g de beurre,
  • 5 g de sel.
  • + 3 pommes et 1 jus de bergamote.

Commencez par la préparation du sablé.

Versez dans le bol du robot, pour plus de facilité mais vous pouvez le faire à la main, la farine, le beurre mou coupé en morceaux et le sel.

Ajoutez le sucre et l’oeuf. Continuez de battre.

Lorqu’une boule de pâte se forme, arrêtez le robot.

Couvrir la pâte d’un film alimentaire et placez-la au réfrigérateur pendant 1/2 heure.

Ensuite, étalez la pâte sur une feuille de papier sulfurisé. Disposez le cercle à tarte sur la pâte, découpez autour, piquez-la avec une fourchette pour éviter qu’elle ne gonfle trop à la cuisson.

Placez directement sur une plaque à pâtisserie, le sablé, le cercle et le papier sulfurisé. Remettez-le au frais encore un quart d’heure.

Pendant ce temps, préchauffez le four à 180°.

Lavez les pommes. Essuyez-les. Enlevez les trognons.

A l’aide d’une mandoline, c’est plus précis, coupez chaque pomme en fines rondelles. Si vous n’avez pas de mandoline, ou bien vous courrez acheter une mandoline dans votre magasin le plus proche, ou bien vous coupez les pommes avec un couteau bien aiguisé 😉

Arrosez les tranches du jus de bergamote un citron jaune fera aussi bien l’affaire.

Enfournez le sablé pendant une dizaine de minutes. Sortez-le.

Disposez « joliment » les rondelles de pommes, saupoudrez d’un peu de vergeoise blonde et enfournez de nouveau pour 10 à 15 minutes.

Sortez la tarte.

Enlevez le cercle.

Laissez-la refroidir sur une grille.

Vous pouvez la servir telle quelle ou la faire briller avec un nappage (du commerce ou fait maison). Personnellement, je l’ai fait moi-même. Je vous publierai la recette ultérieurement.

Un petit truc : afin d’avoir un sablé bien net, je lime le bord à l’aide d’une passoire en fer.

 

 

Cerisier

Merci à Carole qui m’a rappelé que je lui avais prêté un livre sur les confitures et desserts fruités avec entre autre cette recette de cerisier. Je l’avais COMPLETEMENT OUBLIE cette recette !!!

20140701_115509

Je vous livre donc ma recette un peu modifiée par rapport à l’originale…

Ingrédients :
  • 750 g de cerises je n’en avais que 450 g auxquelles j’ai ajouté 2 pommes,
  • 150 g de farine,
  • 150 g de sucre,
  • 5 g de bicarbonate,
  • 2 oeufs,
  • 1/2 verre de lait entier de préférence,
  • 1/2 pot d’huile de pépin de raisin,
  • 2 càs d’Amaretto ou de kirch, facultatif,
  • sucre glace pour la déco.

Préchauffez le four à 160°.

Dans un saladier, mélangez le sucre, le bicarbonate et la farine tamisée. Au centre cassez 2 oeufs, mélangez au fouet en ramenant petit à petit la farine des bords vers le centre.

Ajoutez l’huile et le lait et continuez de fouettez afin d’éviter les grumeaux.

Incorporez les 2 càs d’Amaretto.

Ajoutez les cerises NON dénoyautées et les pommes coupées en morceaux.

Beurrez un moule et versez-y la préparation.

Enfournez pour une heure environ.

Saupoudrez-le de sucre glace juste avant la dégustation.

Servez le gâteau légèrement tiède, préconisé par la recette originale.

Personnellement, nous avons goûté la moitié du gâteau le jour même, et l’autre moitié le lendemain. Si vous pouvez patienter, attendez, nous l’avons trouvé beaucoup plus moelleux.

NB :  Petite variante avec des mûres, figues, pêches…ou toutes sortes de fruits à jus !

Gâteau renversé aux pommes

Ingrédients pour le gâteau au « yaourt » :
  • 1 pot de fromage blanc,
  • 3 oeufs,
  • 2 pots de farine semi-complète,
  • 1 pot de farine de châtaignes,
  • 2 pots de sucre en poudre,
  • 1 càc de bicarbonate (remplace la levure chimique),
  • 3 càs d’huile de noisettes.

+ caramel beurre salé (facultatif) et pommes.

Mélangez tous les ingrédients, sans faire de grumeaux. Si vous en constatez, passez le mixeur plongeant dans votre préparation.

gateau1

Nappez le fond de votre moule de caramel et de pommes pelées. Recouvrez l’ensemble avec votre pâte.

gateau2

Enfournez dans un four préchauffé à 160°.

gateau3

Sortez le gâteau du four, attendez quelques minutes.

gateau4

Retournez le pendant qu’il est encore chaud.

gateau5Pour ceux qui n’ont pas peur des calories, nappez le gâteau renversé de caramel au beurre salé !!!