Mini tartelette sablée coco/citron

Qui n’aime pas la tarte au citron ?

Hein ? Je vous le demande ?

Bon, je sais il y en a qui n’aiment pas la tarte au citron 😉

Mais celle-ci est un peu spéciale… vous allez forcément l’aimer !!!

20160415_182525

Le fond de tarte est un sablé coco. De la noix de coco torréfiée pour plus de goût !

La crème au citron est une sorte de lemon curd avec une pointe de gélatine pour une meilleure tenue. Elle a juste ce qu’il faut d’acidité !

Ingrédients :
pour la Pâte sablée coco, j’ai utilisé la base d’une recette de Christophe Michalak, à laquelle j’ai ajouté de la noix de coco :
  • 210 g de farine,
  • 90 g de sucre glace,
  • 130 g de beurre,
  • 40 g de coco râpée,
  • 1 pincée de sel,
  • 1 oeuf.

Dans une poêle chaude faites torréfier la noix de coco quelques instants en remuant sans cesse. Arrêtez le feu dès que la noix de coco devient à peine colorée. Débarrassez dans une assiette et laissez refroidir.

Dans le bol d’un robot, versez la farine et le sucre glace.

Commencez à pétrir puis ajoutez le beurre coupé en morceaux.

Quand l’ensemble commence à sabler, ajoutez l’oeuf, puis la coco torréfiée et le sel, sans cesser de pétrir.

Quand tout est bien mélangé, arrêtez aussitôt.

Formez une boule légèrement aplatie. Couvrez de film alimentaire et réservez au réfrigérateur pendant 1 heure.

Pendant ce temps, préparez la crème au citron :

Ingrédients pour la crème au citron :
  • 2 oeufs,
  • 150 ml de jus de citron,
  • 1 feuille de gélatine de 2 g,
  • 10 g de Maïzena,
  • 60 g de sucre,
  • 40 g de beurre coupé en morceaux.

Faites ramollir la feuille de gélatine, dans de l’eau froide.

Dans une casserole, faites chauffer le jus de citron et la moitié du sucre.

Dans un saladier, fouettez ensemble le reste du sucre, les oeufs et la Maïzena.

Versez sur ce mélange le jus de citron chaud. Mélangez bien.

Remettez le tout sur feu doux, laissez épaissir la crème, sans cesser de remuer.

Retirez du feu.

Essorez la feuille de gélatine, et ajoutez-la à la crème encore chaude.

Puis incorporez le beurre froid.

Mélangez au fouet, jusqu’à ce que le beurre soit complètement fondu.

Couvrez d’un film alimentaire et réservez au réfrigérateur.

Préchauffez le four à 180°.

Etalez la pâte sur 5 mm d’épaisseur. A l’aide d’un emporte pièce, découpez des carrés (ou des ronds ou n’importe quelle forme de votre choix). J’ai utilisé un emporte pièce carré de 6 x 6 cm.

Déposez les fonds de tartelettes sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé. Piquez-les légèrement à l’aide d’une fourchette afin d’éviter qu’ils ne gonflent trop.

Enfournez environ 10 minutes en surveillant la cuisson.

Retirez les sablés du four dès qu’ils sont dorés.

Laissez-les complètement refroidir sur une grille.

Procédez ensuite au dressage.

Remplissez une poche à douille (munie d’un embout lisse) de la crème au citron refroidie.

Dressez des dômes, les uns à côté des autres, sur vos carrés de sablés.

Saupoudrez de quelques zestes de citron vert.

C’est prêt !

20160415_182934

Astuce de Dans ma Cuisine : vous pouvez préparer et cuire les sablés la veille. Dès que la crème au citron devient un peu ferme, dressez-la sur vos sablés. 

Lemon curd (maison) aux zestes de combava

Le lemon curd, j’adore !

20160217_182529

Quand il est fait maison, je suis intenable, j’en tartine partout !

Sur des crêpes juste cuites,

Sur des tranches de brioche légèrement toastées,

Sur du pain frais le matin,

ou le summum… en ganache dans des macarons… HUM QUE C’EST BON !!!!

Ingrédients pour un bocal de 350 g :
  • 2 oeufs,
  • 150 ml de jus de citron,
  • le zeste d’un citron combawa ou combava,
  • 10 g de Maïzena,
  • 60 g de sucre,
  • 40 g de beurre coupé en morceaux.

Dans une casserole, faites chauffer le jus de citron, le zeste de combawa et la moitié du sucre.

Pendant ce temps, fouettez ensemble le reste du sucre, les oeufs et la Maïzena.

Versez sur ce mélange le jus de citron chaud. Mélangez bien.

Remettez le tout sur feu doux, laissez épaissir la crème, sans cesser de remuer.

Retirez du feu.

Incorporez le beurre froid.

Mélangez au fouet, jusqu’à ce que le beurre soit complètement fondu.

Réservez.

20160211_121133
avec des crêpes !

Astuce de Dans ma cuisine : Attention, le lemon curd contient des oeufs, consommez-le assez rapidement : 2 à 3 jours, dans un bocal ou un pot hermétique, au réfrigérateur !

Ma confiture de potiron

D’habitude, je ne prépare JAMAIS mes confitures l’hiver.

Mais là, Marie, ma copine, m’a proposé une si belle petite courge que je n’ai pu tenir plus longtemps. Et là… c’était parti pour un essai de confiture !

20160213_145737

Ingrédients pour 3 pots de 370 g type « Bonne Maman », vous voyez de quel pot je veux parler 😉 :
  • 1 courge d’un kilo soit 700 g net de chair une fois épluchée et épépinée,
  • 500 g de sucre, j’ai utilisé du sucre à confiture il cristallise mieux,
  • le jus d’une orange,
  • le zeste et le jus d’1 citron, d’un de mes citronniers donc 100 % naturel,
  • 1 petit morceau de gingembre frais râpé, soit environ 1/2 càc,
  • 1 càc de cannelle, à adapter selon vos goûts.

Une fois la courge épluchée et épépinée, disposez-la dans une terrine avec tous les autres ingrédients.

Faîtes macérer l’ensemble. Idéalement, pendant toute une nuit. Si comme moi, vous êtes pressés 1 heure suffit. L’essentiel étant que la courge rende suffisamment de jus. Cela facilitera la cuisson de votre confiture.

Versez votre préparation dans une bassine à confiture.
Mettez à cuire sur feu moyen. Remuez fréquemment. Attention surveillez bien la cuisson, quand la confiture va commencer à prendre, il se peut qu’elle attache au fond de votre récipient.

Pour vérifier sa consistance, faites le test de la soucoupe.

Versez quelques gouttes de confiture sur une assiette, une soucoupe… si les gouttes se figent quand vous les faites glisser dans l’assiette, c’est prêt. Si ce n’est pas le cas, poursuivez la cuisson quelques minutes supplémentaires. Refaites le test.

Quand la confiture est de bonne consistance vous pouvez la mettre en pots.
Fermez les pots au fur et à mesure que vous les remplissez. Retournez-Les sur un torchon jusqu’à total refroidissement. Ca aide à faire le vide d’air dans les pots !

20160217_182418

Astuce de Dans ma Cuisine : personnellement, je passe toujours un coup de mixeur plongeant dans ma confiture avant de la mettre en pot. Le matin au petit dèj, nous n’aimons pas du tout les morceaux sur les tartines 😉.

Macarons citron / basilic, une recette de Christophe FELDER

Ces macarons là, sont mes préférés !

20150729_214511

 

Merci Christophe FELDER pour cette recette qui a tout pour plaire :

1° Les macarons sont EXCELLENTISSIMES !

2° La recette est INRATABLE 😉

Si vous souhaitez vous lancer dans la réalisation de macarons, c’est la ganache parfaite !

Alors, vous l’essayez ?

Ingrédients pour une quarantaine de macarons :
La recette des coques est ici.
La recette de la ganache est ci-dessous :
  • 3 g de gélatine,
  • 3 oeufs entiers,
  • 135 g de sucre semoule,
  • 130 g de jus de citron jaune frais et pressé,
  • 1 zeste de citron,
  • 10 feuilles de basilic,
  • 175 g de beurre coupé en morceaux,
  • 30 g de poudre d’amandes.

Mettez la feuille de gélatine dans de l’eau froide afin de la ramollir.

Dans une casserole, faites chauffer le jus de citron et son zeste.

En même temps, dans une jatte, fouettez ensemble les oeufs et le sucre.

Versez le jus de citron sur le mélange et remettez l’ensemble dans la casserole avec les feuilles de basilic déchirées.

Faites épaissir sur feu moyen sans cesser de remuer.

Dès les premiers bouillons, stoppez la cuisson. La crème va épaissir comme une crème pâtissière.

Hors du feu, ajoutez la feuille de gélatine ramollie égouttée.

Mettez le beurre dans un saladier.

A l’aide d’une passoire fine, filtrez la crème sur le beurre. Mélangez.

Mixez l’ensemble pendant 1 minute afin de bien lisser la crème.

Incorporez ensuite la poudre d’amandes en mélangeant bien à la spatule.

Recouvrez la crème d’un film alimentaire et placez-la au réfrigérateur durant 2 heures minimum. Pour une meilleure tenue, je préfère laisser la ganache au repos pendant toute une nuit.

Le lendemain, remplissez une poche à douille de crème au citron et remplissez vos coques de macarons.

Régalez-vous !

20151106_143007Pour cette version, les coques n’ont pas été colorées.

J’ai juste trempé la pointe d’un pinceau d’écolier dans une goutte de colorant liquide !

Astuce de Dans ma cuisine : je sais c’est vraiment très difficile de résister, mais, attendez le lendemain avant de déguster les macarons, la ganache aura parfumé les coques et celles-ci seront bien fondantes !

 

Confiture de rhubarbe, pommes…

Samedi, c’était la dernière cueillette de rhubarbe dans le jardin. Snif !

Il va falloir patienter quelques mois avant qu’elle ne réapparaisse !

Pour en profiter encore un peu cet hiver, j’ai préparé ces dernières tiges en confiture.

Afin d’atténuer l’acidité de la rhubarbe, je l’ai associée à des pommes du jardin, un jus et un zeste de citron fraîchement cueilli sur mon citronnier des 4 saisons, un jus d’orange pressé et un soupçon de cannelle.

20151118_142145Voilà une excellente confiture faite maison.

C’est toujours la meilleure la confiture maison 😉

Ingrédients pour 6 pots (de type Bonne Maman) :
  • 1,3 kg de rhubarbe pelée et coupée en tronçons de 3 à 4 cm,
  • 430 g de pommes pelées et coupées en morceaux,
  • 1 càc de cannelle,
  • 1 jus d’orange pressée,
  • le jus et le zeste d’un citron bio, impérativement bio quand on utilise le zeste !
  • 1,150 kg de sucre à confiture.

La veille, préparez tous les ingrédients. Mettez-les dans un faitout ou un grand saladier.

Couvrez et laissez macérer toute la nuit, au frais sur le rebord d’une fenêtre par exemple.

20151118_151527

Le lendemain, versez le tout dans une bassine à confiture.

Commencez la cuisson sur feu doux jusqu’à ce que le sucre soit entièrement fondu. Puis augmentez la puissance du feu jusqu’à feu moyen.

Mélangez le plus souvent possible pour éviter que les fruits coupés n’attachent au fond de la bassine.

Quant les fruits commencent à être translucides, votre confiture est bientôt prête.

Pour vérifiez la cuisson, versez quelques gouttes de confiture sur une assiette. Si les gouttes restent figées, la confiture est cuite, si elles glissent dans l’assiette, poursuivez encore un peu la cuisson.

Quand celle-ci vous convient, mettez aussitôt la confiture en pot.

Fermez vos pots au fur et à mesure, et retournez-les sur un linge propre jusqu’à total refroidissement.

Vous pourrez ensuite retourner les pots et coller les étiquettes.

Astuce de Dans ma cuisine pour les étiquettes : je les imprime depuis mon ordinateur, je les découpe et les colle sur les pots refroidis en badigeonnant (le côté non imprimé) avec un pinceau imbibé de lait !

A vous d’essayer !

Rillettes de thon frais

Les rillettes de thon en boîte, qui n’en a pas préparé au moins une fois ?

Et bien, la semaine dernière, j’ai essayé ces rillettes avec une queue de thon blanc frais, gentiment offerte par notre poissonnier préféré, merci Thierry !

Ca n’a rien à voir… c’est excellentissime !!!

20150716_181532

Ingrédients pour un bocal de 500 g :
  • 250 g de thon blanc,
  • bouillon de légumes ou fumet de poisson,
  • 3 tomates séchées,
  • 1 petite échalote,
  • 1 petit bouquet de coriandre fraîche,
  • 1/2 jus et zeste de citron,
  • 100 g de mascarpone,
  • 20 g d’huile d’olives,
  • sel, poivre et piment d’Espelette.

Dans une casserole, faites bouillir de l’eau avec un cube de bouillon de légumes. Plongez-y le thon pendant quelques minutes.

égouttez-le et laissez-le refroidir.

épluchez l’échalote.

Dans un robot, hachez l’échalote, la coriandre et les tomates séchées.

Ajoutez le thon, et hachez encore un peu. N’insistez pas trop, il ne faut pas réduire le thon en bouillie !

Incorporez ensuite tous les ingrédients restants, en les mélangeant intimement à l’aide d’une fourchette.

Réservez vos rillettes, dans un bocal, au réfrigérateur, jusqu’au moment de servir.

Dégustez-les sur des tartines de baguette grillées. Vous m’en direz des nouvelles !!!