Gâteau invisible aux pommes de terre

Le gâteau invisible vous en avez certainement entendu parler si vous avez l’habitude de vous balader sur les blogs culinaires.

C’est une sorte de… clafoutis… je dirais… où l’ingrédient principal est coupé en très fines rondelles et se fond dans la préparation, lors de la cuisson. La préparation est rapide, surtout si vous disposez d’une mandoline. Mais la cuisson est longue, comptez environ 1 heure.

20151020_181520Ici, j’ai choisi la pomme de terre, pour accompagner des filets de poisson.

Ingrédients pour 6 personnes :
  • 500 g de pommes de terre,
  • 2 oeufs,
  • 70 g de farine
  • 120 g de lait,
  • 10 cl d’huile d’olive
  • sel et poivre,
  • quelques feuilles de céleri ciselé.

Préchauffez le four à 180°.

Dans un saladier, fouettez les oeufs, auxquels vous ajoutez la farine, puis le lait et l’huile d’olive.

Salez, poivrez et ajoutez le céleri. Vous pouvez remplacer ce dernier par du persil.

Epluchez et lavez les pommes de terre.

Coupez-les en tranches très fines, à l’aide d’une mandoline vous obtiendrez un résultat parfait.

Au fur et à mesure, mélangez les pommes de terre à la préparation aux oeufs.

20151020_181611

Versez votre mélange pommes de terre / crème dans un moule beurré.

Enfournez et laissez cuire quinze minutes, le gâteau pourra ainsi colorer légèrement. Puis, baissez la température du four à 160°.

A ce moment là, recouvrez-le de papier aluminium. Ne laissez surtout pas le gâteau cuire trop rapidement en surface, il ne serait pas cuit à coeur.

Poursuivez la cuisson à couvert pendant 50 minutes à 1 heure, tout dépend de votre four.

Le gâteau est cuit quand les pommes de terre sont bien fondantes.

Astuce de Dans ma Cuisine : Idéalement, il faut laisser refroidir le gâteau invisible. Le démoulage et le tranchage sont ainsi plus faciles. Mais, il vous faudra le réchauffer pour le goûter, c’est un peu dommage !  

Je préfère le laisser tiédir… il se démoule sans problème et les parts ont une bonne tenue, comme ceci :

20151020_181656

 

Publicités

Velouté de printemps

Je vous l’ai déjà dit, à plusieurs reprises : JE N’AIME PAS LE GASPILLAGE !

Aussi, quand je reçois dans mon panier de légumes hebdomadaire de belles bottes de radis, je ne peux me résoudre à jeter les fanes ou les mettre au compost ou les donner aux poules…

Cette semaine, j’en ai fait un délicieux velouté de printemps aux fanes de radis.

20150401_214520

Ingrédients pour 6 personnes :
  • 2 belles pommes de terre,
  • 3 poireaux,
  • 1 botte de radis extra fraîche,
  • sel & poivre,
  • crème fraîche liquide (facultatif).

Remplissez une grande casserole d’eau. Ajoutez une poignée de gros sel. Portez à ébullition.

Pendant ce temps, épluchez, lavez et coupez en morceaux les pommes de terre et les poireaux.

Plongez-les dans l’eau salée, couvrez et laissez cuire une quinzaine de minutes.

Préparez les radis. Réservez les « racines » pour une entrée avec du beurre salé et du pain frais.

Lavez soigneusement les fanes et ajoutez-les aux autres légumes. Poursuivez la cuisson à peine 10 minutes, ainsi vous n’altèrerez pas la saveur des fanes.

Passez vos légumes au blender, en ajoutant le bouillon de cuisson au fur et à mesure, jusqu’à obtention de la consistance de votre choix. Si vous ne possédez pas de blender, utilisez un mixeur plongeant.

Poivrez et rectifiez l’assaisonnement si besoin.

Servez aussitôt !

Astuce de Dans ma cuisine : pour encore plus d’onctuosité, vous pouvez ajouter à votre velouté un nuage de crème liquide.

Parmentier de canard à la crème de parmesan

Cette recette je ne l’ai pas inventée juste un peu modifiée. C’est une recette de Cyril Lignac, vous le connaissez, j’en suis sûre !

Je suis fan de Cyril Lignac… Et oui, je ne suis pas fan de chanteur, ni de comédien… moi, c’est plutôt du côté des Chefs cuisiniers, pâtissiers ou chocolatiers 😉

Aujourd’hui, je vous propose un parmentier de canard à la crème de parmesan. Une recette de Cyril Lignac à ses débuts dans une émission culinaire télévisée.

20141227_180808

Ce plat, je l’ai cuisiné de nombreuses fois, et je peux vous certifier qu’il a toujours beaucoup de succès… En ce réveillon de Noël, je l’ai présenté en terrines individuelles, mais en plat familial il est tout aussi savoureux.

Ingrédients pour 6 personnes :
  • 1 kg de pommes de terre,
  • 3 cuisses de canards confites,
  • 2 échalotes,
  • parmesan,
  • 50 cl de crème liquide,
  • ciboulette ciselée.

Epluchez les pommes de terre, lavez-les et coupez-les en gros morceaux.

Placez-les dans une casserole ou un autocuiseur et recouvrez-les d’eau. Salez et poivrez. J’ajoute toujours une gousse d’ail en chemise et une feuille de laurier pour un peu plus de goût.

Quand les pommes de terre sont cuites, écrasez-les au presse purée.

Pendant ce temps, épluchez et émincez les échalotes.

Faites-les revenir dans une poêle avec un peu de graisse de canard.

Ajoutez les cuisses dans la poêle afin de les faire fondre un peu. Egouttez-les et laissez-les refroidir.

Otez le gras des cuisses, détachez la chair et coupez en morceaux.

Dans une casserole, portez à ébullition la crème liquide et le parmesan râpé. Mélangez au fouet, et laissez doucement réduire la crème.

Préchauffez le four à 180°.

Dans un plat à gratin familial ou des plats individuels, alternez la purée, la chair des cuisses de canard et les échalotes, et de nouveau la purée. Recouvrez le tout de crème au parmesan et parsemez de ciboulette.

Enfournez une dizaine de minutes, pour des plats individuels. Pour un grand plat, adaptez le temps de cuisson à 20 minutes.

Servez aussitôt. Accompagnez le parmentier de salade verte et d’oignons rouges confits.

 

 

Paleron de boeuf à la bière

Une bonne recette pour l’hiver.

Il n’est pas très rigoureux cette année, mais, ça ne fait rien, c’est le moment ou jamais de cuisiner des plats mijotés !

J’ai déjà réalisé cette recette avec des joues de boeuf. Mais, le boucher n’en avait pas, donc sur ses conseils j’ai remplacé les joues par du paleron. Le résultat est quasiment identique.

Les légumes comme toujours viennent du Gaec bio de Chalogne.

Boeuf bière

La recette vous intéresse, c’est ici ↓

Ingrédients pour 8 personnes :
  • 1 kg de paleron de boeuf coupé en cubes (j’ai déjà fait cette recette avec des joues de boeuf à la place du paleron)
  • 1 gros oignon,
  • 1 bouquet garni,
  • 8 carottes (4 oranges + 4 jaunes),
  • 3 verts de poireaux (j’avais utilisé les blancs pour une autre recette)
  • 800 g de pommes de terre,
  • 50 cl de bière ambrée,
  • 4 tranches de pain d’épices,
  • de la moutarde forte,
  • persil,
  • un peu d’eau,
  • sel & poivre.

Dans une cocotte en fonte, faites revenir votre boeuf dans un peu d’huile d’olive. Retirez la viande et remplacez la par l’oignon émincé.

Rajoutez la viande, le vert des poireaux, le bouquet garni. Versez la bière et complétez avec un peu d’eau de façon à bien couvrir la viande. Salez et poivrez. Laissez mijoter, à couvert et à feu doux pendant environ 1 h 30, en vérifiant de temps en temps qu’il reste toujours assez de liquide.

Pendant ce temps épluchez les légumes et coupez-les en morceaux assez gros. Tartinez de moutarde les tranches de pain de mie.

Dans la cocotte, ajoutez les carottes,  et les tranches de pain d’épices et poursuivez la cuisson pendant 1/2 heure. Les tranches de pain de mie vont fondre et feront épaissir la sauce.

Ajoutez enfin les pommes de terre. Goûtez et rectifiez l’assaisonnement si besoin. Finissez de cuire jusqu’à ce que la viande soit fondante et les légumes al dente.

Parsemez de persil haché et servez aussitôt !