Gratin de légumes printaniers

C’est la fin des poireaux, choux et courges…

Place aux épinards, oignon et ail nouveaux !!!

20180503_164940[1]

En ce début de printemps, je vous ai préparé un gratin de légumes nouveaux à la ricotta.

Ce plat est très simple au niveau réalisation, inutile d’avoir suivi les cours de grandes écoles de cuisine. Lire la Suite

Publicités

Tarte épinards et amandes

Pas de recette sucrée aujourd’hui !

Je vous propose une tarte salée avec une base de pâte brisée à l’huile d’olive (pas de beurre dans ma recette, sauf pour le moule) parsemée de graines de courge, pour apporter un peu de croquant. Et pour garniture ; un peu de verdure avec une belle poignée d’épinards, des amandes effilées toujours pour le croquant et une cuillérée de moutarde pour relever le tout.

20180228_182456

Et voilà une petite tarte bien saine et bien gourmande à la fois ! Lire la Suite

Confiture courge et vanille

L’hiver dernier, je vous proposais une recette de confiture de potiron au gingembre et aux agrumes.

Ici, je vous ai préparé une variante à la vanille et la cannelle. Cette confiture conviendra mieux aux palais un peu plus « classiques ».

20160304_171038

Ingrédients pour 3 pots de 350 g :
  • 1,2 kg de courge, soit 850 g net de chair une fois épluchée et épépinée,
  • 600 g de sucre, j’ai utilisé du sucre à confiture il cristallise mieux,
  • le jus d’une orange,
  • le zeste et le jus d’1 citron bio impérativement,
  • 1 bâton de cannelle,
  • 1 gousse de vanille.

Une fois la courge épluchée et épépinée, disposez-la dans une terrine avec tous les autres ingrédients.

Faîtes macérer l’ensemble. Idéalement, pendant toute une nuit. Sinon tant pis, l’essentiel étant que la courge rende suffisamment de jus. Cela facilitera la cuisson de votre confiture.

Versez votre préparation dans une bassine à confiture.
Mettez à cuire sur feu moyen. Remuez fréquemment. Attention surveillez bien la cuisson, quand la confiture va commencer à prendre, il se peut qu’elle attache au fond de votre récipient.

Pour vérifier sa consistance, faites le test de la soucoupe.

Versez quelques gouttes de confiture sur une assiette, une soucoupe… si les gouttes se figent quand vous les faites glisser dans l’assiette, c’est prêt. Si ce n’est pas le cas, poursuivez la cuisson quelques minutes supplémentaires. Refaites le test.

Quand la confiture est de bonne consistance, enlevez la gousse de vanille et le bâton de cannelle. Mixez la préparation à l’aide d’un mixeur plongeant.

Redonnez un petit coup de chaud 2 à 3 minutes.

Mettez votre confiture en pots.
Fermez-les au fur et à mesure que vous les remplissez. Retournez-Les sur un torchon jusqu’à total refroidissement. Ca aide à faire le vide d’air dans les pots !

20160217_182418

Personnellement, je préfère la confiture au gingembre, elle est moins traditionnelle et a du peps 😉

Ma confiture de potiron

D’habitude, je ne prépare JAMAIS mes confitures l’hiver.

Mais là, Marie, ma copine, m’a proposé une si belle petite courge que je n’ai pu tenir plus longtemps. Et là… c’était parti pour un essai de confiture !

20160213_145737

Ingrédients pour 3 pots de 370 g type « Bonne Maman », vous voyez de quel pot je veux parler 😉 :
  • 1 courge d’un kilo soit 700 g net de chair une fois épluchée et épépinée,
  • 500 g de sucre, j’ai utilisé du sucre à confiture il cristallise mieux,
  • le jus d’une orange,
  • le zeste et le jus d’1 citron, d’un de mes citronniers donc 100 % naturel,
  • 1 petit morceau de gingembre frais râpé, soit environ 1/2 càc,
  • 1 càc de cannelle, à adapter selon vos goûts.

Une fois la courge épluchée et épépinée, disposez-la dans une terrine avec tous les autres ingrédients.

Faîtes macérer l’ensemble. Idéalement, pendant toute une nuit. Si comme moi, vous êtes pressés 1 heure suffit. L’essentiel étant que la courge rende suffisamment de jus. Cela facilitera la cuisson de votre confiture.

Versez votre préparation dans une bassine à confiture.
Mettez à cuire sur feu moyen. Remuez fréquemment. Attention surveillez bien la cuisson, quand la confiture va commencer à prendre, il se peut qu’elle attache au fond de votre récipient.

Pour vérifier sa consistance, faites le test de la soucoupe.

Versez quelques gouttes de confiture sur une assiette, une soucoupe… si les gouttes se figent quand vous les faites glisser dans l’assiette, c’est prêt. Si ce n’est pas le cas, poursuivez la cuisson quelques minutes supplémentaires. Refaites le test.

Quand la confiture est de bonne consistance vous pouvez la mettre en pots.
Fermez les pots au fur et à mesure que vous les remplissez. Retournez-Les sur un torchon jusqu’à total refroidissement. Ca aide à faire le vide d’air dans les pots !

20160217_182418

Astuce de Dans ma Cuisine : personnellement, je passe toujours un coup de mixeur plongeant dans ma confiture avant de la mettre en pot. Le matin au petit dèj, nous n’aimons pas du tout les morceaux sur les tartines 😉.