Ma tarte aux saveurs d’Automne

Septembre, c’est la rentrée des classes, mais c’est aussi les poires, les noisettes et le praliné qui m’ont inspiré cette recette !

La pâte est croustillante, la poire acidulée et la ganache fondante !

J’espère que cette tarte d’automne vous plaira autant qu’à nous !!!

Vous aurez besoin de réaliser 4 préparations, réparties sur 2 jours. J’ai tout préparé la veille pour monter ma ganache et dresser ma tarte le jour J.

Pour cette recette, j’ai pioché plusieurs idées sur le site : Les pâtisseries d’Aurélien.

J’ai parfumé la ganache avec le chocolat praliné de Nestlé, je n’ai pas rajouté de sucre, la ganache était parfaite.

Les quantités d’ingrédients correspondent au format de mon moule oblongue de 10 x 30 cm.

Vous savez tout, à vous de pâtisser !

1° La pâte sucrée à la noisette :

  • 60 g de beurre 1/2 sel,
  • 45 g de sucre,
  • 15 g de poudre de noisettes,
  • 28 g d’oeuf entier,
  • 125 g de farine.

2° La ganache montée chocolat/praliné :

  • 80 g de chocolat praliné,
  • 105 g de crème liquide,
  • 3 g de gélatine en feuille,
  • 205 g de crème liquide.

3° Le confit de poire :

  • 130 g de poires fraîches coupées en dès,
  • 12 g de sucre,
  • 3 g de pectine,
  • 1 càs de jus de citron.

4° La crème amande/noisette :

  • 50 g de beurre pommade (mou),
  • 50 g de sucre,
  • 50 g de poudre d’amande,
  • 1 oeuf soit 50 g environ,
  • Quelques noisettes concassées,
  • quelques dès de poires fraîches.

La ganache montée.

Dans un bol d’eau froide, faites ramollir la gélatine.

Faites fondre le chocolat/praliné au bain marie.

En même temps, faites chauffer les 105 g de crème liquide, jusqu’à l’ébullition. Essorez la gélatine et ajoutez-la à la crème chaude. Versez la en 3 fois, sur le chocolat fondu. Bien mélanger entre chaque ajout.

Ajoutez la crème liquide restante (les 205 g), mélangez au fouet ou au mixeur plongeant pour obtenir une préparation bien homogène. Couvrez et réservez au frais jusqu’au lendemain (idéalement).

La pâte sucrée.

Dans le bol d’un robot, mélangez à la feuille tous les ingrédients sauf l’oeuf. Ajoutez-le, mélangez à nouveau, arrêtez dès que la pâte est bien homogène.

Formez une boule légèrement aplatie, filmez et réservez au frais pendant 1 heure.

Etalez votre pâte sur un plan de travail légèrement fariné ou entre 2 feuilles de papier sulfurisé pour éviter de trop ajouter de farine.

Foncez-la dans un moule ou cercle à tarte préalablement beurré. N’oubliez pas de piquer le fond de tarte avec une fourchette pour éviter qu’elle ne gonfle à la cuisson. Réservez-la au frais. Le froid va bloquer la pâte et évitera qu’elle ne s’affaisse à la cuisson. Pour gagner du temps vous pouvez la placer 1 heure au congélateur.

Le confit de poires.

Pelez, épépinez et coupez les poires en dès. Versez-les dans une casserole et arrosez de jus de citron pour éviter qu’elles ne s’oxydent. Couvrez et laissez-les compoter tout doucement jusqu’à obtenir une purée de poires.

Dans un bol, mélangez le sucre et la pectine.

Versez sur la purée de poires. Poursuivez la cuisson encore qq minutes tout en continuant de bien mélanger pour éviter la formation de grumeaux. En général, j’utilise un fouet, c’est mieux !

Laissez refroidir avant de dresser le confit sur la tarte.

Préchauffez le four à 160° et enfournez votre pâte pour 15 minutes de cuisson. Pendant ce temps, préparez la crème.

La crème amande/noisette.

Dans un bol, mélangez le beurre et le sucre. Ajoutez la poudre d’amande.

Puis vous incorporez l’oeuf.

Pour finir, mais là, c’est juste un petit plus, ajoutez quelques dès de poires fraîches, et des noisettes concassées grossièrement (il faut les sentir à la dégustation).

Sortez la tarte du four et recouvrir le fond de cette préparation.

Poursuivez la cuisson entre 15 et 20 minutes.

Dès que la tarte est colorée sortez-la et laissez-la refroidir sur une grille.

Recouvrez de confit de poires.

Dernière étape, vous reprenez la ganache chocolat/praliné pour la monter au fouet, comme une chantilly. Au robot, c’est le côté pratique, mais attention la crème peut trop vite monter et devenir granuleuse, et là, c’est foutu… J’ai fait l’expérience !!!

Vous n’avez plus qu’à verser la ganache dans une poche à douille. J’ai utilisé une douille « St Honoré » c’était chaud, je ne suis pas une pro du pochage !!!

Dressez la ganache sur votre tarte et décorez de brisures de noisettes, de quelques gouttes de confit de poires ou de copeaux de chocolat.

Réservez au frais jusqu’à dégustation.

Découpe de ma tarte

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
close-alt close collapse comment ellipsis expand gallery heart lock menu next pinned previous reply search share star