Cappuccino de betteraves

Avant, je détestais les betteraves. Mais ça, c’était avant !!!

Depuis que je fais partie d’une « AMAP », nous avons régulièrement des betteraves dans nos panier 😦

J’ai du m’y mettre aux betteraves… et apprendre à les cuisiner autrement…

Aussi, aujourd’hui, je vous propose un cappuccino de betteraves.

Pourquoi cappuccino ?

Tout simplement à cause de la chantilly (salée) qui coiffe la purée de betteraves.

Voilà ce que ça donne :

20150518_213255

Comme d’habitude, j’ai utilisé la crème liquide « Elle et Vire ». Je ne suis pas sponsorisée par cette marque, mais je trouve vraiment que leur crème convient parfaitement à bien faire monter la crème en chantilly.

Ingrédients pour 10 petites verrines apéritives :
  • 350 g de betteraves,
  • 1 càs de vinaigre de Xérès,
  • 1 càs d’huile de noix,
  • 15 cl de crème liquide,
  • sel et poivre,
  • 5 brins de ciboulette.

Epluchez la ou les betteraves, coupez-les en gros morceaux et faites les cuire à la vapeur jusqu’à ce qu’ils soient attendris.

Laissez-les refroidir.

Placez les betteraves dans un blender. Mixez.

Assaisonnez de sel, poivre, 1 càs de vinaigre et 1 càs d’huile de noix. Mixez à nouveau.

Goûtez et rectifiez l’assaisonnement si besoin.

Versez la purée de betteraves dans des petites verrines (pour les servir en apéritif) que vous remplirez au 2/3 seulement.

Préparez la chantilly salée, dans un robot ou à la main avec un fouet.

Fouettez ensemble la crème liquide, le sel, le poivre et la ciboulette ciselée (réservez-en pour la décoration finale).

Goûtez et rajoutez sel et poivre si la chantilly vous paraît trop fade. Redonnez alors un dernier coup de fouet.

Transvasez la chantilly dans une poche à douille munie d’un embout cannelé, c’est plus joli !

Dressez sur vos verrines de betteraves.

Ajoutez la ciboulette ciselée restante.

Servez aussitôt ou réservez au frais pour les déguster plus tard. N’attendez pas plus d’une heure, la chantilly n’est pas assez montée, elle risquerait de retomber…

20150519_181823

Astuce de Dans ma cuisine : je préfère cuire les betteraves la veille, et les conserver au réfrigérateur jusqu’à utilisation…

Un petit message perso à mes amis qui m’ont servi de « cobayes », sans le savoir : qu’avez-vous pensé de ce cappuccino de betteraves ?

J’attends vos commentaires sur le blog, bien sûr 😉

 

Panna cota orange Tonka

Aujourd’hui, je vous propose une panna cota.

Ma recette est toute simple, regardez la liste des ingrédients et rapide à réaliser, 15 minutes top chrono.

Essayez, c’est l’adopter 😉

20150509_154701Voici la panna cota à la fève tonka et à l’orange bio !

Ingrédients pour dix verrines ou ramequins :
  • 1 litre de crème liquide, j’utilise toujours la crème liquide Elle et Vire
  • 12 g de gélatine,
  • 155 g de sucre en poudre,
  • 1/2 fève Tonka râpée,
  • 1 orange bio, le zeste et le jus.

Faites ramollir votre gélatine dans un bol d’eau froide.

Dans une casserole, faites chauffer la crème liquide et le sucre. Attention ne laissez pas bouillir ! Quand le mélange est chaud arrêtez le feu, couvrez et laissez infuser la fève Tonka et le zeste d’orange Pendant 5 minutes.

Quand la gélatine est bien ramollie, essorez-la entre vos mains, et ajoutez-la à la crème sucrée parfumée. Mélangez bien afin de bien dissoudre la gélatine.

Ajoutez le jus d’orange et mélangez à nouveau.

Si vous le souhaitez passez le mélange à travers une passoire, et remplissez vos ramequins. Personnellement, je ne le fais pas je préfère laissez le zeste et la fève Tonka apparents.

Réservez les panna cota au réfrigérateur, afin que la crème soit bien prise.

Testez et dites moi ce que vous en pensez…

Astuce de Dans ma cuisine : idéalement, je prépare ces crèmes le matin pour une dégustation le soir.

Crème brûlée au safran

Le safran !

Je dois reconnaître que j’ai un faible pour cette épice. Compte tenu d’une part de son prix, et d’autre part de la puissance de son arôme, il faut l’utiliser avec parcimonie !

Aussi, pour mes petites crèmes brûlées, je n’ai utilisé que 8 filaments de safran, cela suffit largement !

20150302_205427

Préparation : 10 mn – Cuisson : 10 mn + 45 mn à 1 heure au bain marie.

Ingrédients pour 4 crèmes brûlées :
  • 6 jaunes d’oeufs, réservez les blancs pour une autre recette,
  • 25 cl de crème liquide,
  • 25 cl de lait entier,
  • 75 g de sucre en poudre,
  • 100 g de cassonade,
  • 8 filaments de safran.

Préchauffez le four à 120°.

Dans une casserole, faites chauffer le lait et la crème jusqu’à ébullition.

Eteignez le feu, ajoutez les filaments de safran, laissez infuser à couvert pendant 10 à 15 minutes.

Pendant ce temps, fouettez les jaunes et le sucre en poudre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

Versez sur les jaunes, le mélange crème / lait, passez-le à travers un chinois ou une passoire. Evitez de trop fouetter votre préparation, elle serait trop mousseuse. Si tel est le cas, enlevez la mousse à l’aide d’une écumoire, comme lorsque vous préparez une confiture.

Versez la préparation obtenue dans 4 moules à crème brûlée.

Disposez-les dans la lèche frites de votre four, et recouvrez d’eau chaude jusqu’à mi-hauteur.

Enfournez pendant 45 minutes à 1 heure.

Les crèmes brûlées sont cuites quand elles sont encore légèrement tremblotantes. Si la température de votre four est trop élevée ou si la cuisson est trop longue, vous n’obtiendrez pas la texture des crèmes brûlées mais plutôt celle des oeufs au lait…

20150310_181243 Voici mes crèmes avant de les brûler !

Retirez-les du bain marie et laissez-les refroidir au réfrigérateur.

Au moment de la dégustation, saupoudrez chaque crème d’une fine couche de cassonade.

Caramélisez-les en surface à l’aide d’un mini chalumeau.

Remettez une deuxième couche de cassonade, et recommencez à brûler le sucre jusqu’à ce que vous obteniez une jolie croûte bien craquante.

Servez AUSSITOT et SANS ATTENDRE, sinon la cassonade va fondre, se liquéfier et vous perdrez tout l’intérêt de la crème brûlée : la belle couche craquante et caramélisée qui la recouvre.

Astuce de Dans ma Cuisine : mon chalumeau, je l’ai acheté dans un magasin de bricolage. C’est bien moins cher qu’en boutiques ou sur les sites spécialisés en ustensiles de cuisine ou pâtisserie.

Pannacota vanillée et son miroir de fruits de la passion

Cette semaine, repas au travail avec mes collègues. J’étais chargée du dessert. Je leur ai donc préparé une pannacota vanillée et son miroir de fruits de la la passion.

Pannacota1

Je vous poste la recette pour certains de mes collègues qui l’ont réclamé, et tous ceux qui peuvent être intéressés.

Ingrédients pour environ 5 / 6 ramequins

Pour la crème :

  • 1/2 litre de crème liquide
  • 6 g de gélatine (oui je sais je n’ai pas utilisé l’agar agar !)
  • 80 g de sucre en poudre
  • 1/2 gousse de vanille (ouverte en deux dans le sens de la longueur)

Pour le miroir :

  • 1/4 de litre de jus de fruits de la passion
  • 7 g de gélatine
  • 1 /2 jus de citron

Préparez la crème.

Faites ramollir votre gélatine dans un bol d’eau froide.

Dans une casserole, faites chauffer la crème liquide, le sucre et la vanille. Attention ne laissez pas bouillir ! Quand le mélange est chaud arrêtez le feu, couvrir et laissez infuser la vanille.

Quand la gélatine est bien ramollie, essorez-la entre vos mains, et ajoutez-la à la crème sucrée vanillée. Mélangez bien afin de bien dissoudre la gélatine.

Passez le mélange à travers une passoire, et remplissez vos ramequins.

Mettez à refroidir.

Pour le miroir :

Faites ramollir la gélatine dans un bol d’eau froide.

Dans une casserole, faites chauffer le jus de fruits de la passion. Dès la fin de la cuisson, ajoutez un filet de jus de citron.

Dès que la gélatine est suffisamment ramollie, essorez-la et mélangez-la aux jus des fruits. A cette étape, vous pouvez aussi ajouter la pulpe d’un fruit de la passion. Laissez le miroir refroidir, mais pas trop, sinon la préparation sera trop compacte pour la verser sur les pannacotas.

Quand les crèmes sont devenus bien fermes, versez sur chacune d’elle le miroir de jus de fruits.

Remettez le tout au réfrigérateur et dégustez le lendemain.

Pannacota2

Crème aux épices

Une nouvelle petite crème, riche en oeufs, toujours faite avec des oeufs de poule de Marans.

oeuf gr

Ces oeufs sont de couleur brun c’est ce qui donne un tel jaune au dessert. Et le goût… hummmm !

J’ai ajouté quelques épices pour parfumer le tout.

Et voilà…

crème ép gra

Vous avez vu cette belle couleur jaune-orange ? Photo réalisée sans trucage.