Ah le temps des cerises… Vous allez en voir de toutes les couleur !!!

Je commence ma série avec des cerises bien rouges comme on les aime…

20140609_075820

Voici mon premier dessert à la cerise. Sur une base de tarte sucrée, une fine couche de ganache chocolat blanc pistache et pour terminer cet assemblage des cerises fraîchement cueillies et juste compotées.

Pour la recette de pâte sucrée, cliquez ici.
Pour la ganache chocolat blanc pistache :

Elle était (au début) destinée à garnir des coques de macarons… Elle était trop liquide pour l’utiliser ainsi, je l’ai donc R-E-C-Y-C-L-E-E !!! Quand je vous dis que rien ne se perd !!!

  • 150 g de chocolat blanc,
  • 75 g de crème liquide,
  • 25 g de pâte de pistache.

Faites chauffer la crème liquide et la pâte de pistache dans une casserole.

Versez la préparation en 3 fois sur le chocolat coupé en morceaux.

Mélangez bien à la spatule entre chaque ajout.

Mettez au réfrigérateur jusqu’à utilisation.

Pour la compotée de cerises à peine cuites :
  • 500 g de cerises dénoyautées, c’est le moment le plus « barbant »,
  • 2 c à s de sucre en poudre,
  • 1 c à s d’eau.

Dans une casserole, mettez les cerises, le sucre et l’eau.

Couvrez et laissez compoter à feu doux pendant une dizaine de minutes (jusqu’à ce que les cerises rendent un peu de leur jus).

Egouttez-les en RESERVANT le jus.

Laissez les cerises refroidir avant de les utiliser.

Vous disposez des ingrédients pour procéder au montage de la tarte.

Etalez une fine couche de ganache sur le fond de tarte, rangez soigneusement les cerises (les plus serrées possible pour un meilleur effet).

Le petit + pour une brillance maximum de la tarte, le nappage au jus de cerises :
  • jus de cerises réservé,
  • 2 g de pectine de pommes.

Délayez la pectine de pommes avec le jus réservé. Remettez à chauffer quelques minutes, jusqu’à ce qu’il épaississe.

A l’aide d’un pinceau, badigeonnez les cerises du jus de cerises pendant qu’il est encore chaud.

Laissez refroidir et dégustez…

Un vrai délice !!!

Publicités

2 réflexions sur “Tarte aux cerises

  1. Ce qui est incroyable dans cette affaire, c’est comment tes cerises, malgré le petit passage au feu, restent intactes… J’en suis baba !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s