Que diriez-vous d’un gigot pour les fêtes ???

20181209_190629

Ca changerait de la dinde aux marrons !!!

Je n’ai rien contre la dinde, le chapon ou tout autre volatile… mais je DETESTE découper ces pauvres bêtes !

Surtout, quand vos invités attendent, s’impatientent, viennent vous rejoindre dans la cuisine pour vous délivrer quelques conseils… et assistent finalement au massacre de la volaille !

Bref, vous l’avez compris, CA M’ENERVE !!!

Revenons plutôt à nos moutons et plus particulièrement à leurs gigots !

Pour Noël, nous dégusterons donc un gigot ! Mais pas n’importe quel gigot ! Un gigot avec ses petits légumes ! Un gigot qui va cuire ou plutôt confire, tout doucement, dans le four, pendant 7 heures !

Et oui ! Il faut se lever tôt pour un gigot de 7 heures !

Un petit récap de mes arguments afin de vous convaincre définitivement :

  1. Inutile de le découper, il sera tellement fondant que vous le servirez à la cuillère ! 1er avantage… 
  2. Pendant que votre viande cuit, vous êtes libre de préparer le reste de votre menu ! 2ème avantage…
  3. Vous vous êtes levé tôt, c’est tant mieux parce que vous avez un tas d’autres choses à préparer…

Vous êtes encore plus intéressé ? C’est parti pour la recette !

Pour une dizaine de personnes :

  • 1 beau gigot,
  • 2 oignons,
  • 3 gousses d’ail,
  • 2 càs de 4 épices,
  • laurier et thym,
  • sel et poivre,
  • 8 navets,
  • 8 carottes ici des carottes oranges et des rouges,
  • 8 pommes de terre,
  • qq rondelles de vert de poireaux (je garde les blancs pour une fondue de poireaux),
  • persil.

 

Dans une cocotte en fonte (de préférence) faites dorer le gigot dans un peu d’huile d’olive sur toutes les faces.

Ajoutez les oignons émincés et faites les revenir.

Ajoutez les gousses d’ail entières mais pelées.

Saupoudrez généreusement votre gigot de 4 épices, salez et poivrez.

Mouillez avec 750 ml d’eau.

Ajoutez les rondelles de poireaux, le laurier et le thym.

Couvrez la cocotte et enfournez pour 7 heures de cuisson, (four préchauffé à 150°).

Environ une fois toutes les heures, vérifiez la cuisson. Il doit toujours y avoir suffisamment de bouillon autour. Arrosez le gigot. Vous pouvez en profiter pour le retourner.

Au bout de 5 heures, ajoutez les carottes coupées en grosses rondelles et les navets coupés en quartiers. Couvrez et enfournez de nouveau. Profitez-en pour arroser le gigot.

Une heure plus tard, ajoutez les pommes de terre coupées en 2 ou 4 selon leur taille.

Enfournez pour la dernière heure de cuisson.

20181209_190156

Quand le gigot vous semble cuit à point, dressez-le sur un plat de service, parsemez le tout de persil ciselé.

Maintenant, dégustez !

Astuces de Dans ma Cuisine : au bout de 3 à 4 heures de cuisson, j’incorpore au bouillon 2 tranches de pain d’épices coupées en morceaux. Cela lui permettra d’épaissir un peu tout en se parfumant légèrement. Cette étape est vraiment facultative c’est pour cela que je ne vous la livre qu’à la fin.

N’hésitez pas à remplacer ces légumes par d’autres : les panais à la place des carottes et les patates douces plutôt que les pommes de terre.

Vous pouvez également servir le gigot accompagné de marrons ou de cèpes. Cependant, je vous déconseille de les cuire dans la cocotte. Les marrons seraient trop cuits et réduits en bouillie quant aux cèpes ils ne supporteraient pas non plus la sur-cuisson.

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s