Confiture de rhubarbe, pommes…

Samedi, c’était la dernière cueillette de rhubarbe dans le jardin. Snif !

Il va falloir patienter quelques mois avant qu’elle ne réapparaisse !

Pour en profiter encore un peu cet hiver, j’ai préparé ces dernières tiges en confiture.

Afin d’atténuer l’acidité de la rhubarbe, je l’ai associée à des pommes du jardin, un jus et un zeste de citron fraîchement cueilli sur mon citronnier des 4 saisons, un jus d’orange pressé et un soupçon de cannelle.

20151118_142145Voilà une excellente confiture faite maison.

C’est toujours la meilleure la confiture maison 😉

Ingrédients pour 6 pots (de type Bonne Maman) :
  • 1,3 kg de rhubarbe pelée et coupée en tronçons de 3 à 4 cm,
  • 430 g de pommes pelées et coupées en morceaux,
  • 1 càc de cannelle,
  • 1 jus d’orange pressée,
  • le jus et le zeste d’un citron bio, impérativement bio quand on utilise le zeste !
  • 1,150 kg de sucre à confiture.

La veille, préparez tous les ingrédients. Mettez-les dans un faitout ou un grand saladier.

Couvrez et laissez macérer toute la nuit, au frais sur le rebord d’une fenêtre par exemple.

20151118_151527

Le lendemain, versez le tout dans une bassine à confiture.

Commencez la cuisson sur feu doux jusqu’à ce que le sucre soit entièrement fondu. Puis augmentez la puissance du feu jusqu’à feu moyen.

Mélangez le plus souvent possible pour éviter que les fruits coupés n’attachent au fond de la bassine.

Quant les fruits commencent à être translucides, votre confiture est bientôt prête.

Pour vérifiez la cuisson, versez quelques gouttes de confiture sur une assiette. Si les gouttes restent figées, la confiture est cuite, si elles glissent dans l’assiette, poursuivez encore un peu la cuisson.

Quand celle-ci vous convient, mettez aussitôt la confiture en pot.

Fermez vos pots au fur et à mesure, et retournez-les sur un linge propre jusqu’à total refroidissement.

Vous pourrez ensuite retourner les pots et coller les étiquettes.

Astuce de Dans ma cuisine pour les étiquettes : je les imprime depuis mon ordinateur, je les découpe et les colle sur les pots refroidis en badigeonnant (le côté non imprimé) avec un pinceau imbibé de lait !

A vous d’essayer !

Panna cota orange Tonka

Aujourd’hui, je vous propose une panna cota.

Ma recette est toute simple, regardez la liste des ingrédients et rapide à réaliser, 15 minutes top chrono.

Essayez, c’est l’adopter 😉

20150509_154701Voici la panna cota à la fève tonka et à l’orange bio !

Ingrédients pour dix verrines ou ramequins :
  • 1 litre de crème liquide, j’utilise toujours la crème liquide Elle et Vire
  • 12 g de gélatine,
  • 155 g de sucre en poudre,
  • 1/2 fève Tonka râpée,
  • 1 orange bio, le zeste et le jus.

Faites ramollir votre gélatine dans un bol d’eau froide.

Dans une casserole, faites chauffer la crème liquide et le sucre. Attention ne laissez pas bouillir ! Quand le mélange est chaud arrêtez le feu, couvrez et laissez infuser la fève Tonka et le zeste d’orange Pendant 5 minutes.

Quand la gélatine est bien ramollie, essorez-la entre vos mains, et ajoutez-la à la crème sucrée parfumée. Mélangez bien afin de bien dissoudre la gélatine.

Ajoutez le jus d’orange et mélangez à nouveau.

Si vous le souhaitez passez le mélange à travers une passoire, et remplissez vos ramequins. Personnellement, je ne le fais pas je préfère laissez le zeste et la fève Tonka apparents.

Réservez les panna cota au réfrigérateur, afin que la crème soit bien prise.

Testez et dites moi ce que vous en pensez…

Astuce de Dans ma cuisine : idéalement, je prépare ces crèmes le matin pour une dégustation le soir.

Cake à l’orange 0 matière grasse

Ça vous inspire un cake léger après les agapes de fin d’année et les galettes des rois ? On peut très bien rester gourmand tout en faisant attention à sa ligne… Vous ne trouvez pas ?

Le gâteau de ce jour est idéal pour un petit déjeuner light et sucré. Pour le goûter, il n’est pas mal non plus !

20150106_172951

Ingrédients pour un moule à cake de 26 cm ou 2 petits de 20 cm :
  • 1 yaourt,
  • 2 pots de yaourt de sucre en poudre,
  • 3 pots de yaourt de farine, ou 2 pots de farine et 1 de Maïzena, pour encore plus de légèreté,
  • 3 oeufs,
  • les zestes et jus de 2 oranges BIO, j’insiste sur les oranges bio il faut absolument les utiliser si l’on veut cuisiner les zestes toutes les autres sont « gavées » de pesticides.
  • 5  g de bicarbonate.

Préchauffez le four à 160°.

Dans un saladier, versez le yaourt puis le sucre. Mélangez.

Séparez les blancs des jaunes d’oeufs. Montez les blancs en neige avec une pincée de sel.

Fouettez les jaunes avec le yaourt sucré. Ajoutez les zestes et jus d’oranges, mélangez.  Incorporez la farine et le bicarbonate tamisés. Veillez à bien mélanger afin d’éliminer tous les grumeaux.

Ajoutez à la préparation les blancs en neige, en les incorporant délicatement.

Versez dans un moule à cake en silicone ou un moule à cake classique recouvert de papier sulfurisé.

Enfournez pour environ 45 minutes.

Vérifiez la cuisson à l’aide d’une pique à brochette, si celle-ci en ressort propre, votre cake est cuit.

Démoulez-le sur une grille et laissez-le refroidir.

Si vous êtes raisonnable et ne le dévorer pas tout de suite, enveloppez le cake dans du papier sulfurisé, ainsi, il ne séchera pas.