Gâteau renversé fraises pistaches

Ca vous dit un gâteau fraises pistaches ?

20150601_193058

Le fond de tarte est on ne peut plus simple puisqu’il s’agit d’une génoise à la pistache.

Comme je vous l’ai déjà précisé au fil de mes recettes, j’ai utilisé ce moule-ci :

20140627_175413

 

Il suffit juste de retourner la génoise. Le fond du moule étant légèrement incurvé, on peut alors garnir le gâteau d’ingrédients de toutes sortes.

La génoise :
  • 4 oeufs,
  • 120 g de pistaches non salées,
  • 100 g de farine,
  • 1 yaourt,
  • 150 g de sucre,
  • 10 cl d’huile de pépins de raisin,
  • 1 sachet de levure chimique,
  • 3 gouttes d’huile essentielle de vanille, vous pouvez la remplacer par 1 càs d’extrait de vanille ou 1 càc de vanille en poudre.
La garniture :
  • 5 càs de confiture de fraises, n’importe quelle autre confiture pourra faire l’affaire, j’ai utilisé de la prune, je n’avais plus de fraise !
  • 20 cl de crème liquide,
  • 1 barquette de fraises de 500 g,
  • 30 g de sucre glace.

Préchauffez le four à 180°.

Faites torréfier, quelques minutes, les pistaches, dans une poêle chaude, sans aucune matière grasse et sans jamais cesser de remuer. Réservez les pistaches sur une assiette afin de les laisser refroidir.

Concassez grossièrement 20 g de pistaches, que vous utiliserez pour la décoration finale. Mixez les pistaches restantes, jusqu’à obtenir de la texture d’une poudre.

Battez les oeufs et le sucre, jusqu’à ce que le mélange double de volume.

Ajoutez la vanille, le yaourt et l’huile tout en continuant de battre.

Ajoutez ensuite la farine et la levure tamisées, puis la poudre de pistaches que vous avez préparée précédemment.

Versez la préparation dans le moule à tarte beurré.

Enfournez pour une vingtaine de minutes.

Sortez la génoise quand elle est bien dorée. Vérifiez toujours la cuisson à l’aide d’une pique à brochette. Laissez-la légèrement refroidir avant de la retourner et la démouler sur une grille.

Pendant que la génoise refroidie, montez la crème liquide en chantilly, au robot ou au fouet. Quand la crème commence à raffermir, ajoutez le sucre glace. Continuez de fouetter jusqu’à l’obtention d’une belle chantilly.

Disposez le fond de tarte sur un joli plat de service.

Badigeonnez la surface de confiture de votre choix.

Disposez les fraises coupées en deux.

A l’aide d’une poche à douille, disposez ça et là des touches de chantilly.

Parsemez des brisures de pistaches.

Dans la mesure du possible, dégustez aussitôt votre gâteau afin d’éviter que la chantilly ne retombe. Sinon réservez-le au réfrigérateur.

Astuce de Dans ma Cuisine : je vous encourage à prendre le temps de torréfier les pistaches. Vous verrez, c’est un vrai exhausteur de goût !

Profiteroles

Les profiteroles… qui n’aime pas les profiteroles ?

Ce dessert est une pure merveille !

Le croustillant des choux, la fraîcheur de la glace, l’onctuosité de la sauce chocolat et la légèreté de la chantilly… ah quel bonheur !

20140630_120531L’inconvénient majeur de ce dessert est qu’il est fait à la dernière minute. Je vais faire des tests pour en préparer à l’avance et vous ferai part de mes expériences.

En attendant, celles-ci ont étaient faites au dernier moment… Merci Nadia de m’avoir aidée, sans toi la glace serait fondue, la chantilly redevenue crème liquide… Bref, la catastrophe !!!

La pâte à choux n’a maintenant plus aucun secret pour vous, c’est la même base que pour les chouquettes, mais elle reste nature. La voici clic.

La glace, je dois l’avouer, j’ai fait ma « faignante », j’ai utilisé la Vanille pécan de Carte d’or. Elle est d’ailleurs très bonne.

Il reste la sauce chocolat, et la chantilly…

Donc pour la sauce chocolat, il faut :
  • 200 g de chocolat à 55 % de cacao,
  • 10 cl de crème liquide.

Faites bouillir la crème. Versez-la en 3 fois sur le chocolat haché. Mélangez bien à l’aide d’une maryse, entre chaque ajout de crème.

NB : Il est préférable de préparer la sauce chocolat au dernier moment. En refroidissant elle se solidifie, il vous sera alors impossible de la verser sur les choux.

Pour la chantilly, je vais essayer de vous donner quelques quantités, mais je fais au « pif » :
  • 250 g de crème liquide bien froide,
  • 20 g de sucre en poudre.

Versez la crème liquide dans le bol d’un batteur, ou dans un saladier bien froid, si vous la montez à la main.

Commencez à fouetter à vitesse moyenne en ajoutant le sucre en poudre.

Fouettez jusqu’à ce que votre crème soit suffisamment épaisse et ressemble à de la neige.

Remplissez une poche à douille munie d’une douille cannelée.

NB : Attention, ne fouettez pas trop longtemps, elle pourrait « virer » au beurre, et là, c’est direction la poubelle…

Toutes les bases sont prêtes, vous n’avez plus qu’à dresser.

Coupez les choux en deux.

Garnissez-les de glace de votre choix, remettez les chapeaux et dressez-les sur de belles assiettes. 3 choux par assiette sont suffisants, pour les plus gourmands, j’en mettrai 5…

Alternez chou et chantilly.

Lorsque toutes vos assiettes sont dressées, versez le chocolat légèrement tiédi sur les choux.

Dégustez SANS ATTENDRE !

 

 

 

Tarte au café

Ce week end j’ai essayé cette tarte au café.

J’ai trouvé cette recette dans le « Larousse des desserts, de Pierre Hermé« . Des amis ont eu la bonne idée de me l’offrir. Merci, merci ! C’est le basique de la pâtisserie.

C’est vrai, elle est un peu compliquée cette recette. Sur un fond de tarte sucrée, on étale une couche de ganache au café, puis un biscuit à la cuillère, une deuxième couche de ganache au café et on termine par une chantilly au café. Le tout FAIT MAISON, bien sûr ! J’ai un peu raté ma chantilly (par rapport à la recette d’origine). Mais bon, le goût y était tout de même.

Et voilà :

tarte café