Il n’est jamais trop tard… pour les bûches !

20181226_193709[1]

Aujourd’hui, je publie « à l’arrache » ma dernière recette de bûche.

Une bûche au chocolat avec un glaçage craquant façon Rocher. Hum !!!

Ne vous inquiétez pas, la recette est très facile. Elle est VRAIMENT à la portée de TOUT LE MONDE.

Elle se compose :

  1. d’une génoise. Pour un peu plus de gourmandise j’ai ajouté des pépites de chocolat.
  2. d’une mousse au chocolat. 70 % de cacao, c’est plus relevé !
  3. d’un enrobage chocolat / pralin. C’est croustillant, c’est croquant, un vrai délice !

La recette de mousse au chocolat, je l’ai découverte sur le blog « Quinoa & chocolat ». Cliquez ici pour la recette originale.

Celle du glaçage façon rocher, je l’ai trouvée sur plusieurs blogs. Mais, celui qui a vraiment ma préférence, c’est « Rock the Bretzel » ! Je l’adore ce blog ! Les recettes sont simples et originales. C’est ici !

Pour ce qui concerne la génoise, elle est de… moi !

Allez, pas de temps à perdre, si vous voulez préparer cette bûche simplissime pour les prochaines fêtes…

Ingrédients pour une bûche de 30 cm, je vous conseille de la préparer la veille pour la glacer le jour même :
La génoise :
  • 3 oeufs,
  • 63 g de sucre,
  • 63 g de farine,
  • 1 pincée de sel,
  • qq pépites de chocolat.
La mousse chocolat :
  • 400 g de crème liquide,
  • 200 g de chocolat à 70 % de cacao,
  • 45 g de jaunes soit environ 3 oeufs,
  • 20 g de sucre,
  • 3 càs d’eau.
Le glaçage Rocher :
  • 250 g de chocolat à 55 % de cacao,
  • 70 g de pralin,
  • 75 g d’huile de pépin de raisin.

1 – On commence par la génoise.

Préchauffez le four à 180 °. Pour moi 170°, mon four chauffe beaucoup.

Séparez les blancs des jaunes d’oeufs.

Dans le bol d’un robot, fouettez les jaunes avec le sucre, jusqu’à ce que le mélange devienne mousseux et double de volume.

Ajoutez la farine tamisée, et mélangez délicatement en soulevant la préparation.

Dans un autre saladier, montez les blancs en neige en ajoutant une pincée de sel.

Ajoutez 1/3 des blancs à la préparation précédente. Mélangez à la maryse, cela vous évitera de faire retomber les blancs. Ajoutez le reste des blancs en 2 fois.

Versez la préparation sur une feuille de papier sulfurisé ou un tapis en silicone. Parsemez de qq pépites de chocolat. Enfoncez-les légèrement dans la génoise.

Enfournez.

Lorsque la génoise commence à colorer et qu’elle reste souple au toucher, sortez-la du four.

Laissez la refroidir.

2 – Préparez la mousse au chocolat.

Dans le bol du robot, montez la crème en chantilly. Versez-la dans un saladier. Vous aurez besoin du robot pour la crème au chocolat. Réservez au réfrigérateur.

Faites fondre le chocolat au bain marie. Puis, laissez tiédir.

Dans le bol du robot, fouettez les jaunes d’oeufs.

Dans une casserole, portez à ébullition l’eau et le sucre. Baissez la vitesse de votre robot le temps de verser ce sirop sur les jaunes d’oeufs. Puis, vous augmentez la vitesse du robot. Le mélange va mousser et doubler de volume.

Ajouter à cette préparation le chocolat fondu . Mélangez.

Ensuite, vous incorporez, en plusieurs fois, la crème chantilly. Mélangez délicatement en soulevant la préparation, avec une maryse, c’est mieux !

Procédez ensuite au montage de la bûche.

Recouvrez votre moule à bûche d’une feuille de papier sulfurisé. Cela facilitera le démoulage. Versez la mousse au chocolat. Veillez à bien couvrir les bords du moule.

Découpez la génoise aux dimensions (intérieures) de votre moule à bûche. Imbibez-la du liquide (jus de fruits, alcool) ou sirop de votre choix. Ici, j’ai badigeonné mon biscuit de gelée de pamplemousse pour apporter une petite note d’amertume, mais pas trop.

Déposez la génoise (face imbibée au contact de la mousse). Appuyez légèrement.

Placez la bûche au congélateur toute une nuit.

3 – La préparation du glaçage (le lendemain).

Faites fondre, au bain marie, le chocolat et l’huile.

Puis, ajoutez le pralin. Bien mélanger.

Laissez refroidir jusqu’à ce que le glaçage atteigne les 25 °C.

Sortez la bûche de congélateur, démoulez-la sur une grille par exemple.

Versez alors le glaçage sur la bûche encore congelée. Vous verrez cela adhère aussitôt !

Laissez le glaçage s’écoulé qq instants.

20181226_193505[1]

Déposez délicatement la bûche sur un joli plat de service et laissez-la décongeler qq heures au réfrigérateur.

Pensez à sortir la bûche 30 minutes avant de la déguster.

Pour les finitions, vous pouvez déposer ici et là quelques petites meringues ou des rosaces en mousse au chocolat, s’il vous en reste !

Bonne dégustation !

Astuces de Dans ma Cuisine :

  1. Pour le glaçage de ma bûche, je préfère la poser sur 2 verres disposés sur un plateau. Je trouve que cela évite les coulées à la base de la bûche. Le plateau permet de récupérer l’excédant de glaçage !
  2. Le glaçage Rocher va former une sorte de coque cassante (comme sur les chocolats). Aussi, pour faciliter la découpe, j’utilise un couteau à fine lame. Je le trempe dans un bol d’eau bouillante, l’essuie et je coupe les parts plus facilement.

 

 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s