Je ne prétends surtout pas détenir LA RECETTE des macarons ! C’est simplement celle que j’ai mise au point après des dizaines et des dizaines d’essais infructueux.

Il ne faut surtout pas vous DECOURAGER !!!

Essayez d’adapter chaque recette en fonction du temps qu’il fait (l’humidité ambiante est à prendre en compte), bien connaître son four (la chaleur peut varier d’un four à l’autre).

Ayez aussi du temps devant vous pour réaliser vos macarons. Vous devez préparer tout d’abord les coques, mais aussi la ganache !

Donc, si vous êtes prêt(e)s, c’est parti !

Ingrédients pour une vingtaine de macarons :

Si vous n’en avez jamais fait commencez par une petite quantité, si votre fournée est ratée vous serez moins déçu !

  • 125 g de poudre d’amandes (soit 1 sachet acheté dans le commerce),
  • 125 g de sucre glace,
  • 3 cl d’eau,
  • 125 g de sucre semoule,
  • 2 x 56 g de blancs d’oeufs,
  • colorant (facultatif).

Mixez ensemble la poudre d’amandes et le sucre glace. Plus la préparation obtenue sera fine, plus lisses seront vos macarons. Si la poudre d’amandes utilisée vous parait suffisamment fine, vous pouvez sauter cette étape et passer directement au tamisage. 

Tamisez-la dans un saladier à l’aide d’un tamis ou d’une passoire fine.

Si vous souhaitez colorer vos coques, ajoutez le colorant aux 56 g de blancs d’oeufs. Le mélange se fera plus facilement. Je préfère les colorants en poudre, ils ne modifient pas la texture de la préparation. Vous pourrez aussi insérer les colorants, plus tard, dans la meringue.

Versez vos blancs, colorés ou non, dans le mélange sucre / amandes et mélangez bien à l’aide d’une maryse.

Préparez ensuite votre meringue italienne, c’est à dire que vous allez cuire votre sucre. Certains ne le font pas, c’est à vous d’essayer.

Versez le sucre semoule et l’eau dans une casserole à fond épais. Mélangez.

Faites chauffer à feu moyen, en vérifiant la température du sucre avec un thermomètre de cuisson. Il faut que la température atteigne les 118°.

Pendant ce temps, battez (au batteur) en neige pas trop ferme,  les 56 g de blancs restants.

Quand le sucre a atteint les 118° versez-le aussitôt et doucement sur les blancs montés, en continuant de battre à petite vitesse. Faites attention : ne versez pas le sucre sur le fouet du batteur, il ne serait pas mélangé correctement aux blancs. Continuez de battre, en augmentant la vitesse du batteur, jusqu’à ce que la meringue refroidisse et forme un « bec d’oiseau ». Vous pouvez choisir d’incorporez les colorants à ce moment-là, plutôt que dans le mélange amandes/sucre/blancs.

Incorporez la meringue à la préparation aux amandes, en plusieurs fois, en soulevant le mélange, mais sans fouetter. Vous obtiendrez un mélange homogène, semi-liquide.

Maintenant, vous allez dresser les coques.

Recouvrez de papier sulfurisé une plaque de cuisson. Pour vous aider à les dresser au mieux vous pouvez dessiner, en quinconce, sur votre papier cuisson des cercles de 3 à 4 cm de diamètre. Retournez le papier.

Remplir une poche à douille de votre mélange et dressez votre plaque de coques de macarons.

Tapotez légèrement la plaque. Et laissez « croûter » les coques. Je le fais toujours, mais là encore tout le monde ne le fait pas, à vous de voir !

mac ceriseLes macarons ont fini de « croûter ».

Lorsque les coques vous semblent sèches (touchez délicatement avec votre doigt, le macaron ne doit pas coller).

Préchauffer votre four à 150° (pour le mien).

Enfournez vos coques pendant une quinzaine de minutes. Tournez votre plaque à mi-cuisson. Vous allez voir les coques gonfler et former une collerette.

20130926_151423Pendant la cuisson, la collerette commence à se former !

Sortez-les du four, laissez-les un peu refroidir.

Dès qu’elles se décollent du papier, placez-les sur une grille et laissez-les complètement refroidir.

Garnissez ensuite chaque coque de la ganache de votre choix, et recouvrez d’une seconde coque.

mac chocolat menthe

Nota : si vous n’avez pas le temps (ou plus envie) de préparer une ganache, vous pouvez garnir vos coques de confiture, de pâte à tartiner ex. Nutella ou de pâte de Speculos (excellent)…

Publicités

2 réflexions sur “Recette de base des coques de MACARONS

  1. Merci pour la recette de macarons ,mais je ne crois les réussir aussi bien que toi!!!ils étaient excellents ,                                             yvonne

    ========================================

    Message du : 14/02/2014 22:38

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s